Bertrand Cantat porte plainte pour "dénonciation calomnieuse"

Bertrand Cantat porte plainte pour "dénonciation calomnieuse"©Wochit
A lire aussi

, publié le dimanche 05 août 2018 à 14h45

Selon les informations du Journal du Dimanche, Bertrand Cantat a porté plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre la présidente de l'association Femme et libre.

Bertrand Cantat contre-attaque. Comme le rappelle le Journal du Dimanche ce 5 juillet, l'ex-chanteur de Noir Désir était visé par une plainte de l'association féministe de Yael Mellul déposée en janvier dernier.

L'association l'accusait d'avoir poussé au suicide son ex-épouse Krisztina Rady, en 2010. Après différentes auditions menées par le parquet de Bordeaux, l'enquête a finalement été classée sans suite le 6 juillet dernier. Comme le rappelle le JDD, un membre de Noir Désir avait relayé dans les colonnes du Point les déclarations de Krisztina Rady : "Elle ne voulait pas que ses enfants sachent que leur père était un homme violent. [...] Ce jour-là, nous avons décidé de tous mentir."

Le suicide n'est pas "en relation avec des violences physiques ou psychologiques commises sur elle par Bertrand Cantat"

Selon la procureure de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, les investigations effectuées par la police judiciaire de Bordeaux après la plainte de Yael Mellul "n'ont pas permis de caractériser que le suicide (...) était en relation avec des violences physiques ou psychologiques commises sur elle par Bertrand Cantat", rappelle Franceinfo. Krisztina Rady, née le 23 août 1968, interprète de formation, femme de lettres, de théâtre et traductrice, et Bertrand Cantat s'étaient rencontrés en 1993, lors d'un festival à Budapest. Marié en 1997, le couple s'était séparé peu après la naissance de leur fille, le chanteur ayant fait la connaissance de l'actrice Marie Trintignant. Ils ont eu deux enfants et n'ont jamais divorcé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.