Bertrand Cantat jette l'éponge

Bertrand Cantat jette l'éponge©Panoramic

, publié le lundi 11 juin 2018 à 12h15

Lors d'un concert à Bruxelles dimanche soir, Bertrand Cantat a déclaré qu'il s'agissait de "sa dernière date tout court", selon le journal belge La Dernière Heure.

Il a annulé ses concerts de l'été dans les festivals, mais il a effectué tant bien que mal sa tournée jusqu'au bout. Et il semble bien que ce soit sa dernière.

Dimanche soir à Bruxelles, Bertrand Cantat a conclu une chanson par cette phrase-choc : "Merci, ça fait plaisir. Surtout pour la dernière date de la tournée et la dernière date tout court", a rapporté La dernière Heure. Pascal Humbert, son bassiste et partenaire du groupe Détroit a confirmé au quotidien belge: "C'est notre dernière, probablement la toute dernière. Et nous sommes très heureux que ce soit à Bruxelles".



L'ex-leader de Noir Désir est apparu ému et souffrant d'un lumbago. Malgré tout, son show a été réussi, raconte La Dernière Heure. À la fin de son concert à l'Ancienne Belgique, l'artiste a revêtu un maillot de foot de l'équipe nationale belge à quelques jours du début de la Coupe du monde. Un tacle à la France de la part du Français de 54 ans, devenu la cible de nombre d'associations et mouvements féministes. Bien que Bertrand Cantat ait été emprisonné pour le meurtre de sa compagne Marie Trintignant en 2003, elles ne supportent pas qu'il puisse remonter sur scène et perturbent ses concerts, voire les font annuler. Un calvaire pour le musicien, perturbé aussi par la réouverture de l'enquête sur le suicide en 2010 de son ex-femme, Krisztina Rady. Le soutien de ses fans, de la ministre de la Culture ou de Bernard Lavilliers n'aura pas suffi. Bertrand Cantat a dit stop.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.