Berger incite Pavageau à quitter son poste

Berger incite Pavageau à quitter son poste
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, le 17 octobre 2017 à Paris

AFP, publié le lundi 15 octobre 2018 à 09h20

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a incité lundi matin son homologue de FO Pascal Pavageau à quitter son poste à la suite de l'affaire de fichage de cadres du syndicat. 

"Je crois qu'il y a un malaise avec le secrétaire général de FO mais ça lui appartient (...) Lorsqu'on n'est pas conforme à l'éthique qu'on s'est fixée, il faut partir", a déclaré M. Berger, invité de France info.

"C'est aux responsables de FO de prendre une décision", a-t-il jugé.

"C'est une pratique condamnable qui n'existe pas à la CFDT, ça m'hallucine, ce fichier est incroyable", a ajouté le responsable. "Le syndicalisme, c'est du respect, de la fraternité", a-t-il insisté.

Plus d'une centaine de responsables FO ont été fichés dans un document interne, affublés de qualificatifs type "niais", "franc-maçon" ou encore "trop intelligent pour entrer au bureau confédéral", selon Le Canard Enchaîné.

"Cet épais fichier a été constitué en octobre 2016 par des proches de Pascal Pavageau, le nouveau patron de FO, alors en lice pour remplacer Jean-Claude Mailly", écrit l'hebdomadaire, et concerne "126 responsables" du syndicat.

Interrogé par l'hebdomadaire, Pascal Pavageau a expliqué qu'il s'agissait d'une "belle connerie" et d'une "grave erreur". "Pour moi, c'était un mémo, de l'ordre de la prise de notes, mais je n'avais jamais vu ni avalisé le résultat, qui est truffé d'âneries, de raccourcis", a-t-il commenté. 

Le bureau confédéral de FO, c'est-à-dire l'équipe dirigeante, se réunit ce lundi et une réunion de la commission exécutive (35 membres), est prévue mercredi, selon le calendrier habituel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.