France

Bercy : du gazon synthétique pour remplacer les toits végétalisés

Le ministère de l’Économie et des Finances a pris la décision de remplacer deux zones de toits végétalisés par du gazon synthétique, révèle Reporterre. Une décision qui ne ravit pas tout le monde.

Une décision qui passe mal. Ce printemps, le bâtiment des bureaux du ministère des Finances a choisi de remplacer les toits végétalisés sur plusieurs terrasses par du gazon synthétique, sans aucune concertation, a dévoilé Reporterre, vendredi 21 juillet. "Une entreprise a enlevé la terre, mis une espèce de gravier en sous-couche et par-dessus un magnifique rouleau de gazon artificiel", a révélé un employé, qui souhaite rester anonyme, au média de l’écologie.

"Au moment où tout le monde parle de gestion différenciée, de réserves de biodiversité, de végétation spontanée, de zones naturelles, Bercy se croit à l’époque du formica et du plastique tous azimuts", a-t-il regretté. Selon lui, ces espaces végétalisés étaient pourtant un endroit important, notamment de par sa capacité à capter le carbone mais aussi de réguler la température ou encore stocker de l’eau. Des vertus confirmées par de nombreuses études.

Un potager hors-sol installé

Interrogé par Reporterre, le ministère de l’Économie et des Finances a justifié cette décision par un manque d’entretien de la zone. Les espaces étaient notamment couverts de mauvaises herbes. Si seulement deux zones sont concernées par le gazon synthétique, ce dernier amène déjà d’autres problèmes. Le revêtement, qui donne sur de nombreuses fenêtres, éblouit au contact du soleil et dégage une mauvaise odeur. Un problème que compte bien régler rapidement le ministère.

Tout n’est pas perdu cependant. Un potager hors-sol a été installé dans ces espaces dans le cadre de la démarche #BercyVert. "Ce nouveau sanctuaire végétal, dédié aux agents du site, se fera bientôt le théâtre de nombreuses initiations à l’agriculture urbaine tout au long de la saison", a expliqué la société Peas&Love, spécialisée dans les potagers urbains.

publié le 22 juillet à 14h14, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux