Benalla : la mystérieuse disparition de ses SMS

Benalla : la mystérieuse disparition de ses SMS©Panoramic

publié le jeudi 25 octobre 2018 à 12h20

Alexandre Benalla a raconté aux juges le 5 octobre que des SMS s'effaçaient tout seul de son portable alors qu'il était en pleine garde à vue, a révélé Le Monde mercredi soir.

Le 5 octobre, révèle Le Monde, lors de l'audition d'Alexandre Benalla par les juges d'instruction, ce dernier leur a déclaré que les SMS disparaissaient de son téléphone portable au fur et à mesure de son face à face avec les policiers.

Le Monde a eu accès à l'interrogatoire d'Alexandre Benalla par les juges d'instruction le 5 octobre. Le journal en a révélé mercredi soir le contenu.

Et certains propos de l'ex-chargé de mission de l'Elysée interpellent. Celui-ci a en effet assuré aux juges qu'en juillet, lors de sa garde à vue, ses SMS "disparaissaient au fur et à mesure", comme s'ils étaient effacés à distance, alors qu'il consultait son téléphone professionnel devant les enquêteurs.

"La date apparaissant sur le téléphone a même changé, il était noté 1970", a ainsi raconté le jeune homme aux juges. Les magistrats ont demandé les codes d'accès de certaines fonctions d'administration du portable et le suspect de 27 ans leur a répondu : "S'il y a des codes qui ne fonctionnent plus, il faut s'adresser à l'Élysée, ils ont dû changer les codes à distance".



Toujours selon Le Monde, durant cet interrogatoire qui a duré plus neuf heures le 5 octobre, Alexandre Benalla a dit ne rien regretter de ses agissements place de la Contrescarpe à Paris lors de la manifestation du 1er-Mai. "J'ai fait mon devoir de citoyen. C'était la guerre civile. Si c'était à refaire, je le referais de la même façon. Je suis fier de ce que j'ai fait", admettant tout au plus avoir eu "un geste vigoureux". L'ancien employé de la présidence considère enfin que s'il est mis en examen pour violences volontaires, "c'est parce [qu'il était] collaborateur du président de la République".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.