Belle-Île-en-mer : cluster, agression au couteau... la colonie de vacances tourne mal

Belle-Île-en-mer : cluster, agression au couteau... la colonie de vacances tourne mal ©Panoramic (photo d'illustration)
A lire aussi

publié le dimanche 15 août 2021 à 14h40

Selon les informations du Télégramme, une colonie de vacances à Belle-île-en-mer (Morbihan) a constaté la présence de nombreux cas positifs au Covid-19. Sur les 107 adolescents, 62 ont contracté le virus.

Un jeune de 13 ans a également été blessé au couteau.

Les vacances prennent un tournant très difficile dans une colonie à Belle-île-en-mer (Morbihan). Le Télégramme annonce, samedi 14 août, qu'un centre de vacances OVAL, situé dans le domaine de Bruté, est devenu un véritable cluster. 62 des 107 enfants ont été testés positifs au Covid-19.



France 3 régions rapporte pour sa part, dimanche, les paroles d'un des parents qui affirme que "les enfants vont bien. Ils ont très peu de symptômes". Il souligne le "professionnalisme de l'équipe organisatrice du séjour."

Adapter le dispositif

Le Télégramme rapporte que le centre de vacances a été forcé de modifier ses habitudes, au vu de la situation sanitaire. Les chambrées ont été réarrangées et les enfants vont être une nouvelle fois testés dimanche dans l'après-midi.

L'heure est à l'isolement pour les personnes contaminées par le Covid-19. Elles ne peuvent pas se déplacer en transports en commun. Positifs ou négatifs, tous doivent attendre l'arrivée d'un bateau affrétés spécialement en raison de la situation, où ils seront les seuls à monter afin d'être rapatriés. Que cela soit à Quiberon ou Paris, les parents pourront venir chercher leurs enfants qui auront été divisés à l'avance, entre des groupes positifs ou négatifs au virus.

La colonie de vacances a également été marquée par un triste incident. Mercredi, un jeune de 16 ans s'est muni d'un couteau avec lequel il a attaqué un de ses camarades. Âgé de 13 ans, ce dernier a été blessé. Son agresseur a depuis été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.