Beauvais : un homme de 57 ans condamné à quitter le domicile parental

Beauvais : un homme de 57 ans condamné à quitter le domicile parental
L'homme a violemment frappé sa mère le 22 juillet dernier parce qu'elle ne repassait pas, selon lui, ses chemises assez vite (photo d'illustration).

publié le vendredi 19 août 2016 à 18h54

Un Beauvaisien de 57 ans, vivant encore au domicile de ses parents, a été condamné jeudi à deux ans de prison avec sursis pour violences sur sa mère et son père âgés de 90 et 83 ans. La justice l'a également interdit de retourner vivre chez eux.

Les faits s'étalent sur plusieurs années, selon Le Parisien qui révèle l'affaire ce vendredi 19 août.

Pascal, qui a toujours vécu au domicile de ses parents, a reconnu les faits mais n'a exprimé aucun regret devant les juges. "Je suis perdu. Ne pas rentrer, c'est une sanction plus dure que la prison pour moi", a-t-il déclaré à la barre du tribunal correctionnel de Beauvais (Oise).


Le 22 juillet dernier, une voisine avait signalé des cris à la police. Pascal avait alors reconnu avoir frappé sa mère aux bras. Le motif ? Elle n'aurait pas repassé ses chemises assez rapidement. L'homme s'en est ensuite pris à son père qui avait tenté de s'interposer. Pascal qui n'a jamais vécu seul, a été condamné à deux ans de prison avec sursis et mise à l'épreuve. Il s'est également vu interdire l'accès au domicile de ses parents dans le cadre de cette mise à l'épreuve.

Selon une étude de la Fondation Abbé Pierre publiée en décembre 2015, 4,5 millions de jeunes majeurs vivaient, en 2013, chez leurs parents ou grands-parents. Ils sont en majorité âgés de 18 à 24 ans, mais 1,3 million d'entre eux ont plus de 25 ans (soit 29%), et 480.000 ont même plus de 35 ans (10%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.