Bataclan : l'idée qui indigne les familles des victimes

Bataclan : l'idée qui indigne les familles des victimes©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 11h15

France 2 prépare un téléfilm sur les attentats du 13 novembre 2015 qui ont endeuillés Paris et Saint-Denis. Pour les familles des victimes, l'idée est choquante.

Une pétition avait été lancée pour dénoncer le projet. Début décembre, la veuve d'une victime des attentats de Paris en 2015 lançait une pétition. L'objet ? Le lancement par France 2 du tournage d'un téléfilm sur les événements au Bataclan. Un tournage qui s'est achevé le 22 décembre mais qui provoque toujours la colère des familles des victimes. "C'est un couteau qu'on nous remue dans notre plaie encore ouverte", se lamentent sur France Bleu les parents de Marie et Mathias, deux jeunes qui ont été tués lors des attentats. "Ce qui nous a interpellés, c'est qu'on n'a pas été concerté, on ne nous a même pas parlé du projet", raconte Jean-François Dymarski, père de Mathias. "La moindre des choses, ça aurait été de demander aux familles si elles étaient prêtes à supporter ce type de projections", renchérit Maurice Lausch, le père de Marie.



Le téléfilm réalisé par France Télévisions, "Ce soir-là", raconte la rencontre entre un homme, Simon Abkarian, et une femme, Sandrine Bonnaire, au soir du 13 novembre 2015, alors qu'ils tentent de sauver plusieurs personnes lors de l'attaque terroriste qui a frappé le Bataclan. « Ce terme, Bataclan, est encore pour nous un désastre », s'indigne Jean-François Dymarski. "C'est ça qui va lancer la communication autour du film. Ils veulent profiter, c'est pour faire le buzz !" "C'est vraiment malsain de faire quelque chose comme ça, alors que tout n'a pas encore été compris ni bouclé au niveau judiciaire. La blessure pour les familles n'est pas encore refermée. C'est exploiter la douleur des gens", estime de son côté Maurice Lausch auprès de France Bleu.

"On veut être respectueux", dit France Télévisions



La pétition, lancée il y a environ un mois sur le site Change.org par la compagne d'une victime des attentats, a récolté un peu plus de 32 000 signatures fin décembre. Elle demande à France Télévisions de renoncer à ce téléfilm. "Pour vivre notre deuil, nous avons besoin de silence, de pudeur, de dignité (...) et non d'une fiction romanesque destinée à réveiller l'audimat de votre chaîne de télévision", est-il possible de lire. Du côté de la chaîne de télévision, on affirme que l'intention n'est pas de faire du sensationnel. "L'idée ce n'est pas du tout d'être voyeur sur les attentats, pas du tout, on ne verra rien de cela. On veut être respectueux", a indiqué dans les colonnes du Parisien Fanny Rondeau, directrice de la fiction.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
173 commentaires - Bataclan : l'idée qui indigne les familles des victimes
  • Je comprends les familles, d'autant que je ne crois pas du tout que les victimes de l'attaque sanglante du Bataclan aient eu le temps et l'idée de songer à l'amour ! Quelle indécence, ce téléfilm !

  • Pour moi, si une seule victime s'indigne de ce telefilm , il ne faut pas le sortir avant que toutes ne soient d'accord !

  • C'est absolument scandaleux que l'on puisse exploiter de tels drames, tout est bon pour faire du fric

    Le service public à l'agonie.

  • avatar
    danyco  (privé) -

    La meilleur façon d'être respectueuse, Madame la Directrice de la fiction, c'est de faire un film sur autre chose, ce ne sont pas les sujets qui manquent. A moins de manquer totalement d'inspiration, mais dans ce cas mieux vaut changer de métier.

  • Bientôt on ne pourra plus faire de films, il y aura toujours quelque chose qui dérangera quelques un.

    Si un membre de votre famille est mort de mort violente, ou simplement d'une maladie grave, je suis sûre qu'il y a matière à en tirer un scénario. Merci d'écrire à France Télévision, je suis sûre que vous serez vous-même tout ravi de vous repaître de votre propre malheur.
    Quant aux autres messages, je crains qu'un chef d'œuvre comme le Dictateur de Chaplin ou La vie est belle de Begnini n'ait rien à voir avec la proposition de France Télévision. Il faudrait peut-être faire la différence entre le moment où l'art transfigure la mémoire pour nous apprendre quelque chose et nuire au mal lui-même, et une téléréalité dont on ne devrait même pas être en train de discuter l'indécence. Indécence payée avec nos impôts, de surcroît, s'il s'agit d'une chaîne publique.

    Je ne vous souhaite pas de vivre un drame dans votre famille comme ceux qui l'ont vécu lors de cet attentat. On n'a pas le droit de tout exploiter pour faire du fric, à ce moment là pourquoi avoir fait de telles démonstrations de solidarité pour les victimes, alors que l'on va de nouveau ouvrir les plaies. Je sais que beaucoup sont égoïstes, et n'on,t que faire de ce qu epeuvent resentir les personnes concernées