Bastia : un homme tue une personne et en blesse cinq autres, avant de se suicider

Bastia : un homme tue une personne et en blesse cinq autres, avant de se suicider
Des policiers en intervention à Bastia, dans la soirée du 30 janvier

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 01 février 2019 à 13h26

Un homme a ouvert le feu sur des passants, mercredi 30 janvier dans une rue de Bastia (Haute-Corse), tuant une personne et en blessant cinq autres, dont un policier. Le tireur, âgé d'une soixantaine d'années, s'est ensuite donné la mort, après s'être retranché chez lui durant plusieurs heures.

Des coups de feu ont retenti mercredi dans le quartier populaire de Montesoro, au sud de Bastia. Dans l'après-midi, un homme a tiré sur des passants, faisant plusieurs victimes. Le sexagénaire s'est ensuite retranché dans son immeuble, tandis que les policiers du Raid bouclaient le quartier. 

Dans la soirée, le maire de la ville, Pierre Savelli, a précisé que le forcené s'était donné la mort. "Le mis en cause a mis fin à ses jours en se tirant une balle dans la tête", a confirmé à l'AFP la procureure de la République de Bastia, Caroline Tharot, sur place. Le corps du tireur a été retrouvé par les forces de l'ordre vers minuit.

Différend avec un voisin

À l'origine du drame, "un différend aurait opposé le mis en cause, M. Joseph Orsoni, à un de ses voisins, un contentieux qui remonte à cinq ou six ans au sujet d'un chien. Il semblerait que le chien de M. Orsoni ait mordu la compagne" de ce voisin, a expliqué la procureure de la République. " Il s'en est pris à ce voisin, c'est la première personne qu'il a blessée à l'extérieur de l'immeuble avec un cutter, en portant des coups au ventre et au bras", a détaillé Caroline Tharot. Le voisin, un jeune homme de 23 ans, "a été évacué à l'hôpital et n'aurait plus son pronostic vital engagé".

Quatre policiers visés par des tirs

"M. Orsoni s'en est ensuite pris à la compagne de ce voisin avec une blessure au cutter au bras" puis " il est allé chercher deux fusils de chasse avec lesquels il a tiré sur plusieurs personnes" parmi lesquelles "quatre policiers du commissariat de Bastia dont l'un a été blessé et conduit à l'hôpital", selon la magistrate. "Pour notre policier, a priori sa vie n'est pas en danger", a précisé mercredi soir le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, ajoutant que le fonctionnaire était "en réanimation". Il a été blessé au cou, selon des sources policières.

L'auteur des tirs avait déjà été condamné à deux reprises à Ajaccio et Bastia pour des violences volontaires avec arme et menaces de mort. "Il a tenté de tirer sur une dizaine de personnes en tout", a ajouté la procureure, précisant que "le gardien de l'immeuble est décédé, atteint par un projectile à la jambe droite qui aurait touché l'artère fémorale" et que "cinq personnes ont été blessées", "trois femmes et deux hommes".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.