Bas-Rhin : ouvertures reportées et fermetures de certains centres de vaccination faute de doses

Bas-Rhin : ouvertures reportées et fermetures de certains centres de vaccination faute de doses
(Photo d'illustration)

, publié le jeudi 21 janvier 2021 à 10h56

"Il y a une tension sur le nombre de vaccins" dans le Bas-Rhin, reconnaît Alexandre Feltz, médecin et élu strasbourgeois en charge de la santé sur France Bleu Alsace. 

Faut-il craindre une pénurie de vaccins dans l'Est ? Plusieurs centres de vaccination du Bas-Rhin ont vu leur date d'ouverture repoussée d'une semaine à cause de "diminutions de livraisons des vaccins Pfizer sur les deux prochaines semaines", a annoncé cette semaine l'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est. Dans le Bas-Rhin, quatre centres, dans les communes de Wasselone, Illkirch-Graffenstaden, Schiltigheim et Lingolsheim, ouvriront leurs portes le 28 janvier, avec un "décalage de 8 jours".

Treize centre au total seront ouverts dans le département à cette date. 




L'ARS fait par ailleurs état d'un "report des vaccinations prévues lundi 25 et mardi 26 janvier". Les rendez-vous seront intégrés "dans les plannings des prochaines semaines". A Strasbourg, 600 rendez-vous ont été décalés, rapporte France Bleu Alsace. "L'objectif des 2.300 vaccinés par semaine à Strasbourg est revu à la baisse", confirme Alexandre Feltz, médecin et élu à la ville alsacienne, en charge de la santé." Dès qu'on a des créneaux, on les ouvre, mais ces créneaux doivent être liés avec les vaccins disponibles." "La réactivité a été très forte, nous avons rappelé les 600 personnes qui avaient rendez-vous ce lundi et ce mardi", assure-t-il.

"Il y a une tension sur le nombre de vaccins, le Bas-Rhin a été très volontariste, 5.500 rendez-vous ont été pris en quelques jours", explique-t-il. Les vaccinations devraient reprendre mercredi "avec une intensité plus légère". 

L'ARS précise également que tous les centres ont ouvert dans les autres départements de la région Grand Est, mais que certains fermeront "temporairement les jeudi et vendredi" dans la Marne, tandis qu'en Haute-Marne, des fermetures sont à l'étude "pour quelques jours".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.