Bas-Rhin : deux CAF fermées pendant deux mois pour surcharge de travail

Bas-Rhin : deux CAF fermées pendant deux mois pour surcharge de travail
La Caisse d'Allocations Familiales de Calais, le 15 avril 2015. (Illustration)

, publié le mardi 10 mai 2016 à 13h35

La nouvelle prime d'activité, versée par la CAF, génère une surcharge de travail pour les agents qui ont accumulé un retard dans le traitement des dossiers.

Avec plus de 2,3 millions de foyers, soit plus de 3,8 millions de bénéficiaires depuis janvier, la prime d'activité est "un succès", soulignait mi-avril la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

Un succès qui dépasse certains. Ce soutien aux revenus des travailleurs modestes, qui a remplacé la prime pour l'emploi et le RSA activités, est désormais versé par la Caisse d'Allocations Familiales qui s'est retrouvée parfois débordée. Dans le Bas-Rhin, 27.000 demandes ont été effectuées depuis le début de l'année, sans aucune ressources supplémentaires pour les traiter rapporte France Bleu. Les agences du département accumulent ainsi environ six semaines de retard. Pour parer à cette surcharge de travail, deux des cinq agences CAF du département, celles de Haguenau et Sélestat, sont fermées depuis le lundi 9 mai et ce pendant deux mois. En plus de ces deux agences, sept autres permanences hebdomadaires seront fermées : Bouxwiller, Saverne, Durlingen, Molsheim, Obernai, Sarre-Union et Schirmeck.

Pour leurs démarches, les usagers sont invités à se rendre sur Internet ou à appeler un numéro surtaxé.Dernier recours : se déplacer dans une autre agence. Ce qui ne ravit pas les allocataires, pour qui se rendre à Strabourg est loin d'être évident, et pour le député-maire d'Haguenau qui trouve ça "inacceptable". Le Républicain Claude Sturni juge sur France Bleu "irréfléchie et inadéquate" cette décision. Il aurait aimé que cette fermeture soit lissée sur l'ensemble du département, en fermant par exemple deux jours par semaine les agences de Strasbourg ou en fermant les agences concernées quelques jours par semaine sur un temps plus long. "D'accord pour baisser la voilure, mais qu'on la baisse partout", conclut le député-maire de Haguenau. "La prime d'activité est une nouvelle prestation, mais il y a toutes les autres. Pourquoi les autres aides devraient prendre du retard simplement pour que la prime d'activité, nouvelle mesure gouvernementale, soit traitée", détaille-t-il sur Europe 1.



La CAF du Bas-Rhin est consciente des difficultés que peuvent rencontrer les allocataires, mais souligne l'urgence de la situation. "Notre objectif c'est de rattraper notre retard le plus rapidement possible. À situation exceptionnelle, situation exceptionnelle" justifie sur France Bleu Karine Auguy, directrice adjointe de la CAF du Bas-Rhin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.