"Balance ton hosto" : le personnel hospitalier dénonce ses conditions de travail sur les réseaux sociaux

"Balance ton hosto" : le personnel hospitalier dénonce ses conditions de travail sur les réseaux sociaux
L'entrée des urgences de l'hôpital de Lille le 16 juin 2011.

Orange avec AFP, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 10h33

Absurdités, manques de moyens, conditions de travail déplorables... Depuis le 12 janvier, le hashtag #BalanceTonHosto s'est répandu sur Twitter comme une traînée de poudre de poudre.

Le personnel hospitalier, aide-soignants, médecins, infirmiers... l'utilise pour dénoncer leur quotidien parfois difficile à l'hôpital et les situations rocambolesques auxquelles ils sont parfois confrontés. Contacté par Franceinfo, François, médecin hospitalier à l'initiative du mouvement, explique : "J'ai dû tomber sur un truc absurde au travail, et, au lieu de rager dans mon coin, je me suis dit que j'allais en faire profiter Twitter, sur le ton de l'humour".






Également animateur d'une chaîne de vulgarisation médicale sur YouTube, Contact Primum sur Twitter a surtout voulu mettre en place "un hashtag d'humour" pour dénoncer "les incohérences fonctionnelles (...) qui dénotent un manque de bon sens, sans trop impacter le soin". Mais désormais, on trouve toutefois sous ce hashtag des témoignages qui font preuve d'un véritable mal-être au travail et dénoncent le manque de soins ou les soins mal-adaptés apportés aux patients.







Face à un hôpital en crise, Agnès Buzyn la ministre de la Santé en a fait sa priorité pour 2018 et devrait faire des annonces en février. "Stop à l'hôpital-entreprise, à la pression administrative, aux pressions budgétaires", a-t-elle déclaré le 12 janvier 2018 sur Europe 1.
"Je tiens à ce que notre hôpital retrouve sa place. Des annonces vont être faites", a-t-elle promis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU