France

Baïnes : les départements du Sud-Ouest placés en alerte maximale pendant deux jours

Les baigneurs sont invités à faire preuve de prudence dimanche 23 et lundi 24 juin sur les plages du littoral aquitain, placées en alerte maximale face au risque de formation de baïnes.

Un risque de noyade conséquent. Chaque année, des baigneurs se font surprendre par des courants violents en profitant des baïnes. Dimanche 23 et lundi 24 juin, les plages du littoral de Nouvelle-Aquitaine ont été placées en alerte maximale pour un risque de formation de ces baïnes, indique TF1info. Les départements des Pyrénées-Atlantiques, des Landes, de Gironde et de Charente-Maritime sont notamment concernés par cette alerte.

Faire preuve de vigilance

Petites bassines formées entre la plage et un banc de sable, elles sont prisées par les vacanciers car l'eau y est plus chaude. Si elles sont relativement sans danger à marée basse, lorsque le niveau de l'eau remonte à marée haute, le débordement de ces baïnes peut créer de puissants courants et entraîner les baigneurs vers le large. Une baïne est un "trou dans le sable formé le long de la plage sur une largeur très variable", affirme notamment la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM). Il s'agit d'un espace particulièrement dangereux, comme l'avertit TF1info, notamment lorsque la baïne déborde sous l'effet des vagues et de la marée.

Une personne a perdu la vie en 2024, le 14 avril dernier au Cap-Ferret, où un nageur s'est noyé après avoir été emporté par le courant. En 2023, au total, 14 personnes ont perdu la vie sur le littoral atlantique français à cause des baïnes. Face à l'alerte, les autorités demandent aux baigneurs de faire preuve d'une vigilance accrue.

publié le 22 juin à 20h30, Angéline Da Costa, 6Médias

Liens commerciaux