Baccalauréat : malgré la grève, les épreuves "vont se passer normalement" assure Jean-Michel Blanquer

Baccalauréat : malgré la grève, les épreuves "vont se passer normalement" assure Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, à l'Élysée le 12 juin 2019.
A lire aussi

, publié le lundi 17 juin 2019 à 09h00

Invité de France Inter lundi 17 juin, date de début du baccalauréat 2019, le ministre de l'Éducation nationale a assuré que la grève de la surveillance ne perturberait pas les épreuves.

"Les épreuves (du baccalauréat) vont se passer normalement". Invité de la matinale de France Inter, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a voulu rassurer, alors que la session 2019 du baccalauréat début lundi 17 juin, avec la traditionnelle épreuve de philosophie. 

La menace planait depuis plusieurs jours sur le bon déroulement de l'épreuve en raison d'une grève appelée par des syndicats d'enseignants.

Un mouvement suivi par environ 5% des professeurs selon une première estimation du ministre. Pour parer à toute éventualité, le ministère avait prévu un tiers de surveillants en plus, selon les établissements. 

Une grève "pas très acceptable"

Si la grève ne devrait pas perturber les épreuves, le ministre garde en travers de la gorge l'appel de certains syndicats. "Le fait qu'elle soit le jour du bac n'est pas très acceptable. Sur le fond, elle est aussi assez incompréhensible. On parle beaucoup des rémunérations mais je n'ai cessé de dire que nous allions y travailler. Donc, je n'ai pas besoin de pression pour travailler sur ce point."


Le mouvement pourrait être reconduit au mardi, tandis que certains enseignants appellent à une grève de la correction des copies. Un scénario qui révulse le ministre, appelant au respect des élèves. "Je pense que personne n'a envie de faire du tort aux élèves pour défendre son point de vue. (...) Certains syndicats, pas tous, développent une agressivité totalement décalée par rapport au travail qu'on est en train de mener."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.