Avec Sting, la musique reprend ses droits au Bataclan

Avec Sting, la musique reprend ses droits au Bataclan©Capture d'écran

, publié le dimanche 13 novembre 2016 à 12h03

Un an après l'attaque qui a coûté la vie à 90 spectateurs de la mythique salle de concert parisienne, le chanteur britannique Sting a été le premier à s'y produire à nouveau. Le concert a commencé sobrement, le chanteur entrant en scène sans musique, et déclarant quelques mots en Français, avant une minute de silence : "Nous avons deux tâches importantes à concilier : d'abord, se souvenir et honorer ceux qui ont perdu la vie dans l'attaque il y a un an. Ensuite, célébrer la vie et la musique que représentent cette salle de spectacle historique".

Sting était le premier artiste à se produire sur la scène du Bataclan après l'attaque terroriste du 13 novembre dernier. Un an après, le Britannique a chanté devant une salle entièrement rénovée et complète, avec 1.497 spectateurs, dont de nombreux invités, parmi lesquels la ministre de la Culture Audrey Azoulay et la secrétaire d'Etat à l'Aide aux victimes, Juliette Méadel.



Pendant près d'une heure et demie, le chanteur a repris ses succès, mais aussi des standards du groupe Police dont il a fait partie, ainsi que des chansons de son nouvel album, sorti vendredi. Accompagné par le trompettiste français Ibrahim Maalouf, il a notamment interprété une chanson nommée "Inch'Allah" consacrée à la crise des réfugiés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.