Avec la hausse des prix du carburant, les "gilets jaunes" sont de retour

Avec la hausse des prix du carburant, les "gilets jaunes" sont de retour
Le 13 avril 2019 à Paris.

publié le samedi 16 octobre 2021 à 12h41

Trois ans après le début du mouvement des "gilets jaunes", les appels à se remobiliser se multiplient, avec plusieurs rassemblements prévus samedi 16 octobre.




Alors que les prix à la pompe sont au plus haut depuis 10 ans, les "gilets jaunes" renfilent leur chasuble. Trois ans après le début du mouvement, les appels à la mobilisation pour "une saison 2" se multiplient.

Un appel national a notamment été lancé pour samedi 16 octobre. Plus d'une centaine d'actions sont prévues, selon le groupe Twitter "Gilets Jaunes Paris". 



"Organisez-vous dans vos régions, récupérez vos ronds-points, récupérez vos centre-ville, mais ressortez dans la rue", a enjoint Jérôme Rodrigues, l'une des figures emblématiques du mouvement, éborgnée lors d'une manifestation, dans une vidéo partagée mercredi. D'autres figures du mouvement de contestation, telles que Maxime Nicolle, alias Fly Rider, Ingrid Levavasseur ou Jacline Mouraud ont aussi appelé à reprendre le chemin des ronds-points ce week-end.

Outre l'occupation des ronds-points, des manifestations sont prévues dans plusieurs villes, dont quatre déclarées à Paris, où les forces de l'ordre attendent environ 40.000 personnes. 

Pour Maxime Nicolle, ce samedi 16 octobre n'est que le début d'un regain des "gilets jaunes". Une remobilisation d'importance se prépare pour les trois ans du mouvement, qui a commencé le 17 novembre 2018, explique-t-il au Parisien. "C'est notre anniversaire. Mais pas question de revenir pour un week-end ou deux. La fête durera cent semaines s'il le faut. On n'est pas fatigué", assure-t-il. "La liberté ne se donne pas, elle se vole. Certains choisiront des méthodes illégales, c'est certain", prévient-il. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.