Automobile : le gouvernement envisage de durcir le malus CO2

Automobile : le gouvernement envisage de durcir le malus CO2
Le gouvernement pourrait créer un nouveau seuil de malus pour les émissions de CO2.

Orange avec AFP, publié le jeudi 24 août 2017 à 20h50

Le gouvernement envisage d'abaisser le seuil d'émission de CO2 à partir duquel est appliquée une taxe à l'achat d'un véhicule neuf, rapporte Le Parisien jeudi 24 août.


Selon le quotidien local, le projet est double. D'une part, abaisser le seuil d'application du malus et, d'autre part, créer un nouveau seuil à 95gCO2/km.

Aujourd'hui, une taxe de 50 euros est appliquée aux véhicules qui rejettent plus de 127g de CO2 par kilomètre parcouru. Des taxes plus élevées sont appliquées pour les véhicules plus polluants, pour atteindre 10.000 euros pour ceux qui rejettent plus de 191gCO2/km.

"PLUSIEURS CENTAINES D'EUROS SUPPLÉMENTAIRES"

Ce nouveau seuil reviendra "à taxer de plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d'euros supplémentaires pratiquement toutes les nouvelles voitures neuves mises sur le marché", assure Le Parisien.

Le gouvernement espère en tirer quelque 100 millions d'euros chaque année. Ces sommes pourront servir à financer une nouvelle prime à la conversion à partir de 2018. Elle permettra de verser 1.000 euros pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion éligible à la vignette Crit'air 1 ou Crit'air 2 essence, en échange d'une essence d'avant 1997 ou d'un diesel d'avant 2001. Cette prime sera versée sans condition de ressources.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
47 commentaires - Automobile : le gouvernement envisage de durcir le malus CO2
  • Abaisser le seuil d'émission de CO2 à partir duquel est appliquée,
    une taxe à l'achat d'un véhicule neuf. Et oui pourquoi pas ?
    Quels sont les critères, quel est le barème et qui décide l'attribution chiffre CO2 ?
    Ce sont les questions posées. Ensuite taxer tout le monde en baissant d'un coup,
    drastiquement la hauteur du CO2 supportable même y compris,
    Ceux qui changeront de véhicule "en passant" ? "C'est le cul par dessus tête".
    La nouvelle façon de faire la politique. Il fallait au moins avoir fait L'ENA.
    Plus avoir redoublé 6 fois et avoir suivi un stage "dans" le système bancaire non ?
    Cette fois ce sont des supers taxes qui, sont envisagées. Normal,
    ça ne veut pas manifester alors on fait le forcing. Amis qui avez voté Macron…
    "le rêve passe" et l'heure rappelle à la réalité. Bon courage à ceux qui résistent.

  • encore une nouvelle taxe
    nous en sommes à combien de nouvelle taxe depuis son élection
    d'autant plus qu'aujourd'hui aucun vehicule "meme neuf" n'emet de pollution en dessous du seuil fixé 95 gr de CO² pour cette taxe
    le reve macron se transforme en cauchemare

    Quelques euros pour l'achat d'un véhicule neuf. On ne va pas entendre le couplet habituel sur le pauvre petit retraité.

    "cauchemare" de la langue française ?

    loumi17 ce malus à moins d'avoir mal lu sera de 1000 euros supplémentaires à l'achat
    si pour vous ces quelques euros pour la majorité des français c'est beaucoup
    ne confondez pas avec l'achat de la vugnette pour pouvoir rouler dans certaines mégapoles

    portalis1 sur un clavier azerty le R et le E sont voisins
    si certains ont des menottes et d'autres ont des paluches il est normal qu'un E apparaisse dans cauchemar

    Vivarais
    Les chiffres devant être communiqués courant septembre par le gouvernement, je me demande ou vous avez trouvé ce chiffre?
    Une estimation au doigt mouillé peut être?

    Même si c'est 100 euros, Vivarais, ceci ne représente rien sur le prix d'un véhicule neuf. En plus, une grande partie sera prise par la marque.Si tel était le cas sur un véhicule d'occasion de plus de 5 ans, ce serait différent.

    Non loumi17 on ne va pas parler des petits salaire et petites retraites. Surtout entre riches ici ?
    Et pourtant Vivarais à raison de ne pas les oublier. Ils ont besoin de nous sauf par indifférence ?

  • Ce gouvernement est prêt à tout pour racketter le citoyen. Je pensais que le racket fiscal était terminé, il repart de plus belle. Et attendez l'alignement du diesel sur l'essence, c'est pour 2018.

  • Où est le changement ? Toujours l'écologie alibi pour traire ces vaches à lait d'automobilistes. Essayez de compter le nombre de taxes auxquelles ils sont soumis, vous prendrez le tournis. Constatez leur évolution, vous serez convaincus du racket dont ils sont victimes. Mais ceux qui ont la maladie de la vache folle, c'est bien plutôt ces addicts à la taxation tous azimuts qui servent des politiciens médiocres incapables d'enrayer la suradministration d'une France qui prend de plus en plus de la gîte à cause d'une bande d'incapables .

  • l'influence des politicards écolos se traduit toujours par des taxes . Ces gens là pensent que l'écologie passe par des taxes et encore des taxes et ainsi va l'écologie politicienne .