Auto : au nom de l'égalité des sexes, les femmes paient leur assurance plus cher

Auto : au nom de l'égalité des sexes, les femmes paient leur assurance plus cher
Des voitures près de Bordeaux, le 3 août 2019.

, publié le mercredi 20 novembre 2019 à 14h00

Avant 2013, les femmes payaient 12% de moins que les hommes pour s'assurer.

Les primes d'assurance automobile ont beaucoup plus progressé pour les femmes que pour les hommes ces dix dernières années, selon une étude du site assurland.com, relayée par Le Parisien mercredi 20 novembre.


Elles paient 25% de plus aujourd'hui qu'en 2008. Pour les hommes, la progression n'a été que de 13%.

Une différence qui ne doit rien à un changement dans les statistiques des accidents de la route. Elle est simplement la conséquence de... l'égalité des sexes et de la justice européenne. En effet, un arrêt du 1er mars 2011 de la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) estime que la prise en compte du sexe dans la grille de tarification des assurances est discriminatoire. En conséquence, depuis 2013, les assureurs ne peuvent plus utiliser ce critère.

Avant cette date, les femmes françaises payaient en moyenne 12% de moins que les hommes pour s'assurer, et jusqu'à 24% de moins pour les jeunes conductrices, rappelle Le Parisien.


Globalement, les tarifs des assurances automobiles ont progressé de 19% entre 2008 et 2018. Cependant, ceux appliqués aux femmes ont connu une surcote de 6% par rapport à ce chiffre, tandis que ceux appliqués aux hommes ont proportionnellement reculé de 6%. Et cela alors que "le coût de leurs accidents est inférieur à celui des hommes mais profite à ces derniers", indique assurland.com.

Les chiffres sont parlants : en 2018, 2.492 hommes sont morts sur les routes, contre 756 femmes, tandis que deux fois plus d'hommes étaient blessés.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.