Aude: prise d'otages dans un supermarché par un homme se revendiquant de l'EI

Aude: prise d'otages dans un supermarché par un homme se revendiquant de l'EI

Localisation de la prise d'otages dans un supermarché de Trèbes (Aude) près de Carcassonne

AFP, publié le vendredi 23 mars 2018 à 12h23

Une à deux personnes ont été touchées par balles vendredi matin dans un supermarché de Trèbes (Aude), près de Carcassonne, lors d'une prise d'otages par un homme se réclamant du groupe jihadiste Etat islamique, a appris l'AFP de diverses sources.

La prise d'otages était toujours en cours. Selon les premiers éléments de l'enquête, un homme "a pénétré vers 11H15 dans ce supermarché Super U et des coups de feu ont été entendus", a précisé une source du dossier. Selon le parquet de Carcassonne, le preneur d'otages se revendique de l'EI. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

Une à deux personnes ont été touchées par balles, selon la gendarmerie.

Un témoin a déclaré que l'auteur des coups de feu, qui serait armé de couteaux, d'une arme de poing et de grenades, avait crié "Allah Akbar" en rentrant dans le supermarché, d'après une source proche du dossier.

La préfecture de l'Aude a annoncé sur Twitter que ce secteur "était interdit", demandant à la population de "faciliter l'accès aux forces de l'ordre".

Le Premier ministre Edouard Philippe a jugé la "situation sérieuse".

L'antenne du GIGN de Toulouse est arrivée sur place, avec le soutien du Raid et de la BRI, et trois hélicoptères survolent la zone. 

Gérard Collomb, en déplacement vendredi matin dans le Rhône où il assistait au baptême de la promotion des commissaires de police, suit la situation "avec attention", a indiqué le ministère de l'Intérieur. 

Quelques minutes avant que ne survienne cette prise d'otages, un CRS rentrant d'un footing avec plusieurs collègues a été blessé par balle à Carcassonne par un homme armé qui a pris la fuite, selon des sources proches du dossier. 

A ce stade, aucun lien n'est formellement établi entre ces deux actions.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Aude: prise d'otages dans un supermarché par un homme se revendiquant de l'EI
  • Nos "responsables politiques, et autres droits de l'hommistes subventionnés sont les premiers responsables! Ils font semblant d'aller les chasser à des milliers de kilomètres, mais les reçoivent à bras ouverts sur notre territoire, un semblant de mouchoir à la main pour sécher leurs larmes de crocodiles, Tout heureux dans quelque temps de présider une cérémonie du souvenir avec distribution de médailles en fer blanc à titre posthume.... , défilé en grande pompe, etc et enterrement de première classe du dossier... Vraiment des comportements à vomir qui donnent l'envie de rejouer (en vrai) "le vieux fusil"! et contre les rescapés de E.I. et contre les vrais responsables qui se disent Français!

  • je dirais à nos gouvernants, vous les avez voulu, vous en voulez encore, vous les avez, alors ne venez pas jouer les pleureuses. Et comme d'habitude c'est le peuple qui trinque.

  • surtout ne critiquez pas, ne dites rien, sinon le bras armé de la justice et des associations va s'abattre sur vous

  • Je confirme tout est bloqué autour de TREBES depuis cette prise d'otages. Petit super U tranquille d'une petite ville de province vous allez faire vos courses en famille et voilà "boum" vous vous retrouvez face à ces débiles fanatiques religieux ou croyant l'être et la vie de certains vont s'en trouver chamboulé.

    petit super u tranquille... c'est là que mes enfants vont faire leurs courses
    Ah que je suis tranquille d'esprit quand ils vont ici ou là...
    des DAECH!
    Il y en a qui reviennent d'Irak et on les "dispatche" dans leurs familles...pensez donc! on ne va pas les stigmatiser!
    Pauvres gens qui se trouvent sur leur chemin criminel...pleurez vos morts: on vous enverra éventuellement des fleurs pour leurs obsèques...

  • ben voyons, on discrimine les vieux les fonctionnaires etc etc et on ne s'occupe pas du problème essentiel qui nous explose a la figure" le danger migratoire" et les troubles qui s'en suivront .

    Et on critique POUTINE et la RUSSIE