Au moins 30 décès par noyade ont été recensés pendant la canicule

Au moins 30 décès par noyade ont été recensés pendant la canicule
Une enfant joue au bord d'une piscine.

, publié le vendredi 05 juillet 2019 à 12h20

En 2018, durant la saison estivale, les noyades ont tué plus de 400 personnes en France. Les risques de décès concernent autant les enfants que les adultes. 

Lors de l'épisode de canicule qui a frappé la France fin juin, une trentaine de décès par noyade ont été recensés.

C'est le chiffre avancé par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, qui intervenait vendredi 5 juillet sur France bleu Occitanie. La ministre a parlé d'un chiffre d'"incroyable". 


"Dans les piscines privées, 2 noyades sur 3 arrivent lors d'un temps de baignade encadré. Ce ne sont pas des enfants qui tombent dans des piscines. C'est ceux qui vont dans l'eau avec leurs parents. Et c'est lors d'un moment où il y a manque de surveillance qu'il se passe le pire", a expliqué la ministre.

"Il faut absolument qu'on arrive à prévenir la population sur le fait qu'il faut avoir une attention de tous les instants que ce soit avec les enfants, dans les piscines privées et même avec soi-même", a-t-elle martelé, avant d'ajouter que les noyades, concernaient aussi "les adultes qui vont dans des plans d'eau non-surveillé et sans faire attention à ce qu'on appelle l'hydrocution".

Les noyades se multiplient en période de fortes chaleurs. Entre 2015 et 2018, le nombre de décès par noyade en France est passé de 1 266 à 1 649 (+ 30 %), avec une augmentation chez les enfants de moins de six ans de 226 cas à 443 (+ 96 %) sur la même période. En 2018, durant la saison estivale, les noyades ont tué plus de 400 personnes en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.