Attentats du 13 novembre : le film polémique

Attentats du 13 novembre : le film polémique

6Medias, publié le mardi 14 février 2017 à 15h18

On ne l'attendait pas si tôt, et encore moins venant des Etats Unis... Le film retraçant les attaques meurtrières du 13 novembre devrait prochainement être adapté au cinéma.

Moins de deux ans après les faits au cours desquelles plus de 130 personnes ont perdu la vie, l'américaine Rachel Palumbo, qui n'a à son actif qu'un long métrage a décidé de se lancer sur ce sujet périlleux. L'histoire du film évoquera cette série d'attentats à travers le destin croisé d'un groupe de musiciens et d'étudiants en arts qui se retrouvent pris au piège d'une attaque terroriste. C'est l'acteur américain Jack Kilmer, qui n'est autre que le fils de Val Kilmer, qui endossera le rôle principal. Selon le journal spécialisé Hollywword reporter, ce long métrage baptisé Violent delights , comprendre "violents délices" ou "violentes réjouissances" sera tourné cet été à Paris et Los Angeles.



Un intitulé qui fait déjà polémique auprès de certains internautes qui voient en ce titre un signe de provocation aux victimes des attentats encore en vie. Ce n'est pas la première fois que les cinéastes américains s'inspirent d'attentats. Oliver Stone avait notamment réalisé un film sur le 11 septembre. Seule différence : il était sorti plus de quatre ans après le drame.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
54 commentaires - Attentats du 13 novembre : le film polémique
  • C'est honteux et indécent , j'espère que ce tournage va être interdit à Paris.

  • Toujours du fric pour le cinéma,tout est bon pour voler,pardon pour se faire du pognon meme sur les victimes.

  • nous n atteidrons jamais le fond ! c est insondable

  • L'association des victimes des attentats ne peut pas interdire le tournage de ce film ? Il suffit de faire paraître aux Etats-Unis le scandale que représenterait ce film qui est une insulte aux victimes et leurs familles.

  • Indécence