Attentats de Nice : "C'est à nous de corriger les erreurs", selon les imams de France

Attentats de Nice : "C'est à nous de corriger les erreurs", selon les imams de France
Hocine Drouiche (2e à partir de la droite) à Paris, le 15 novembre 2015, devant le Bataclan. (Archives)

, publié le samedi 16 juillet 2016 à 22h15

- La conférence des imams de France milite pour un islam à la française, et rejette l'importation de l'islam des pays arabes. -

"Les Français en ont marre d'entendre les responsables musulmans dire à chaque fois que l'islam est une religion de paix".

Hocine Drouiche, vice-président de la Conférence des imams de France, a appelé, samedi 16 juillet à Nice, les imams de France "à se mobiliser afin de rassurer la société française et isoler toutes les idées du terrorisme et de la haine". Il faut "agir maintenant", a-t-il martelé, avant que la société française ne dise aux musulmans "choisissez votre camp".

"Je suis venu à Nice pour appeler les imams de France à se mobiliser afin de rassurer la société française et isoler toutes les idées du terrorisme et de la haine", a indiqué à l'AFP l'imam présent sur la Promenade des Anglais. "Le jihadisme veut casser la confiance entre l'islam et l'Occident, c'est ça son but. J'en appelle donc à tous les responsables musulmans et acteurs sociaux pour qu'ils prennent leurs responsabilités. C'est à nous de corriger les erreurs (menant à) l'extrémisme. On ne peut plus accepter l'importation de l'islam des pays arabes, on a besoin d'un islam européen. Vivre l'islam à la saoudienne, à la marocaine ou à l'afghane, ça ne va créer que des conflits dans notre société française", a-t-il affirmé.

LAÏCITÉ, LIBERTÉ, PLACE DE LA FEMME...

M. Drouiche dit vouloir "un islam à la française, un islam qui accepte les valeurs de la République" que sont "la laïcité, la liberté individuelle, la liberté religieuse, qui accepte la place de la femme, un islam pas agressif et conflictuel."



"Cet attentat, c'est une nouvelle chance pour les musulmans français de constater le malaise en train de s'approfondir entre l'islam et la société française. On ne pourra rien faire sans un engagement réel et sincère des responsables et des citoyens musulmans", a-t-il dit.
"Les Français en ont marre d'entendre les responsables musulmans dire à chaque fois que l'islam est une religion de paix, il faut agir maintenant. Sinon ça mettra les musulmans à un carrefour dangereux et un jour, la société française leur dira 'choisissez votre camp'. L'implosion sociale est le but des extrémistes".

M. Drouiche a dit être venu à Nice pour se rendre sur les lieux de l'attentat, rencontrer les blessés, les familles des victimes, leur présenter ses condoléances et veut contacter ou voir le président de la métropole Nice Côte d'Azur, Christian Estrosi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.