Attentats de l'Aude : Edouard Philippe répond à la droite et au FN

Attentats de l'Aude : Edouard Philippe répond à la droite et au FN©Capture franceinfo

Source franceinfo, publié le mardi 27 mars 2018 à 17h45

L'Assemblée nationale a salué la mémoire du gendarme Arnaud Beltrame et des victimes des attaques jihadistes de l'Aude, mardi 27 mars. Une minute de silence a été respectée par les députés.

Et les présidents de chaque groupe ont posé une question au gouvernement et le Premier ministre y a répondu lors d'une intervention.



Dans son discours, Edouard Philippe a indiqué que, depuis janvier 2015, 51 attentats ont été déjoués grâce au travail des services de renseignement. "Onze, hélas, ont abouti", a-t-il ajouté. Le Premier ministre a également répondu aux propositions de la droite et de l'extrême droite. "Dire qu'il faut enfermer tous les fichés S, c'est méconnaître nos outils de renseignement. La fiche S n'est pas un élément de preuve, elle n'a d'intérêt que si les personnes concernées ne savent pas qu'elles sont fichées S", a indiqué le Premier ministre. Et d'ajouter : "La fiche S est un outil de police, un outil de vigilance qui permet d'accumuler du renseignement sur une personne (...) Elle n'est pas en elle-même un élément de preuve".

"Ce combat n'est pas celui de ce gouvernement ou de cette mandature. C'est un combat qui sera long. Tous ceux qui ont été aux responsabilités le savent". Sous les applaudissements, Edouard Philippe a terminé : "La France est plus grande et plus forte que ceux qui la mettent en cause".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
207 commentaires - Attentats de l'Aude : Edouard Philippe répond à la droite et au FN
  • avatar
    simplementjuste  (privé) -

    Marre de les entendre se réfugier derrière le "Droit", et bien changez les lois de ce pays bonté, ils en ont eux des états d'âme, il faut attendre qu'ils agissent, combien vont encore mourir sous leurs couteaux, balles explosifs! Un peu de courage messieurs!

  • Un fiché S qui a commis des délits, qui est connu des services de police, doit obligatoirement être enfermé et pour les binationaux, c'est l'expulsion.

  • quelle mauvaise foi, quel malhonnête et incompétent !!!!!

  • çà va palabrer le temps que l'émotion passe sans rien apporter de concret jusqu'au prochain attentat où l'on recommencera à palabrer jusqu'à ce que l'émoi passe etc
    cela est ainsi depuis 1995
    par contre pour faire taire l'opinion on renforcera les mesures antiracistes
    pour l'instant on en est a considéré des pâtisseries en chocolat dans une vitrine comme incitation à la haine raciale
    bientôt ce sera simplement regarder quelqu'un

    On s'est interrogé pendant des années au FN pour supprimer le poste de président d'honneur et on va s'interroger pendant des années pour changer de nom ! C'est vrai que dans certains partis, on a l'habitude de parler sans agir !

    portalis1 le jour où le FN a décidé d'exclure le président d'honneur cela s'est fait immédiatement meme si la justice politique a voulu continuer à l'imposer mais c'est fini
    pour le nom la décision est prise et sera définitive le temps que cela soit adopté démocratiquement par un vote dans un mois et demi ce sera fait avant le premier juin
    merci de permettre de rappeler ces choses notamment que l'on respecte les règles démocratique et non de manière théocratique (chez nous il n'y a pas de jupiter)

    La justice s'est contentée de faire respecter les statuts du parti à la demande de la personne intéressée ! Mais vous avez raison de rappeler que la décision de suppression a été prise en 2013 pour être effective en 2018

  • La France est plus grande et plus forte faite moi rire elle n'a jamais été aussi faible alors attention l'araignée tisse sa toile petit à petit et une fois que l'on sera collés dedans nous serons dévorés.

    pour que la France soit plus grande et plus forte elle doit être unie dans les moments difficiles comme celui là.

    Au Canada, il n'y à pas de fichier "S", tous ceux qui font entorse à la loi, s'il ne sont pas Canadiens, ils les envoient chez eux, s'ils ont obtenu la nationalité canadienne, non seulement ils sont envoyés dans le pays ou ils sont nés mais en plus, déchus de la nationalité.
    Et s'ils sont canadiens d'origine, ils portent un bracelet jusqu'à qu'ils aient fait la peine de leur méfait...
    Alors les politiciens Français, au lieu de faire des lois pour emmerder les patriotes, faites le nécessaire pour que les Français ne soient pas emmerdés !!.