Attentat sur les Champs-Elysées : qui était Xavier Jugelé, le policier tué ?

Attentat sur les Champs-Elysées : qui était Xavier Jugelé, le policier tué ?©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 21 avril 2017 à 19h41

Jeudi soir, Xavier Jugelé, 37 ans, a perdu la vie sur les Champs-Elysées, à Paris, tué par balles par Karim Cheurfi.

Né à Bourges, le policier, membre de la 32e compagnie de la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris (DOPC), était au volant d'un car de police au moment où Karim Cheurfi a ouvert le feu en direction de son véhicule.

Xavier Jugelé avait d'abord rejoint la gendarmerie comme adjoint volontaire avant d'entrer à l'école de police en 2010, et de devenir gardien de la paix. Depuis sa mutation à la DOPC, le jeune homme avait à plusieurs reprises assuré la sécurité du Bataclan.

Le soir des attentats du 13 novembre 2015, il faisait partie des forces de l'ordre présentes sur place pour sécuriser les lieux. Le gardien de la paix avait d'ailleurs assisté un an plus tard au concert de Sting, pour la réouverture de la salle de concert. "Je suis heureux d'être là. C'est symbolique. Nous sommes là ce soir comme témoins, pour défendre nos valeurs. Ce concert doit permettre de célébrer la vie et de dire non aux terroristes", avait-il à l'époque confié au magazine américain People. Xavier Jugelé devait prochainement rejoindre les rangs du service de coopération technique internationale de police (SCOPOL).



Le policier de 37 ans était un militant actif de la cause LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Il faisait partie de l'association "Flag !" qui représente les policiers et gendarmes membres de la communauté LGBT. Xavier Jugelé était pacsé à un homme.

Franck Brinsolaro, Ahmed Merabet, Clarissa Jean-Philippe, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider : Xavier Jugelé vient s'ajouter à la triste et longue liste des policiers tombés sous les balles de terroristes depuis janvier 2015.
 
317 commentaires - Attentat sur les Champs-Elysées : qui était Xavier Jugelé, le policier tué ?
  • Comme quoi, on trouve de tout partout, c'est normal pour un président normal, et puis on se fout de sa sexualité, il faisait son boulot tout en sachant que c'est un boulot à risque comme beaucoup d'autres.

  • Puisque évoquer le fait que ce policier était gay et qu'en depit du fait qu'il militait dans une association de policiers gay, cela relève pour beaucoup ici de la vie privée, j'aimerais que désormais les femmes, les enfants de toutes les victimes soient passées sous silence.Qu'aucune marque de sympathie, de condoléances ne leur soient adressées. Le compagnon de ce policier ne devant que disparaître pour beaucoup au nom de la vie privée que ce principe soir appliqué à tous.

  • Je suis choqué de l'indécence des médias à fouiller dans la vie privée de ce policier à croire qu'il est coupable et sans le respect qui lui ai dû ainsi qu'a ses proches, je comprends mieux le positionnement des journalistes en général et des instituts de sondage qui vont à l'encontre du bon sens pour participer au mal qui alimente notre pays.

  • d'aprés certains ,comme il était gay il n' a pas la méme "valeur" que les autres ! pitoyable !

  • Toutes mes pensées à sa famille , ses proches. Merci encore à tous ces policiers, gendarmes, force armée qui mettent en jeu leur vie pour protéger la nôtre. Je suppose qu'il n'y aura pas de manifestation POUR les policiers, comme d'habitude car ils ont toujours tors , selon mr Poutou qui lui voudrait que l'on désarme les policiers a-til annoncé à la télé. Mr Poutou n'a pas été voir et remercié les policiers alites qui ont été brulés vifs dans leurs voitures, ha ils ne sont pas syndiqués, dommage!
    Une fois de plus les médias ouvre la porte de sa privée qui ne regarde que sa famille et ses proches, mais comme les médias aiment faire la polémique et se lâcher car c'est leur fond de commerce , sinon ils n'existent pas tellement ils sont nuls et irrespectueux.
    Quand j'entend Mrs Hamon, Macron qu'ils ne faut pas avoir peur, c'est sur eux ils ont une armada de gardes du corps pour eux et leur famille et ils veulent ouvrir les portes encore plus grande pour les étrangers , les migrants et leur donner le droit de vote, mais on rêve, ils prônent surtout pour leur futur électoral.
    Merci monsieur , vous nous avez quittez trop tôt pour des débiles mentaux que certains prétendant à la république protègent, c'est lamentable et déshonorant à votre mémoire, de ceux qui nous protègent , de toutes ces victimes et celle de la France.
    Voilà Hamon, Mélenchon et Macron veulent plus d'étrangers et de migrants et leur donner le droit de vote,, on en reparlera dans dix ans,enfinsi le restant de Français auront droit à la parole!

    Venir faire de tels commentaires autour de la mort de ce policier, de cet homme qui est parti deux fois en mission pour sécuriser le passage des migrants en Grèce, qui militait pour les droits de l'homme (et notamment des homosexuels) est d'une indécence sans commune mesure.
    Paix à son âme.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]