Attentat de Trèbes : la caissière sauvée par Arnaud Beltrame toujours sous le choc

Attentat de Trèbes : la caissière sauvée par Arnaud Beltrame toujours sous le choc©ERIC CABANIS / AFP

franceinfo, publié le dimanche 01 avril 2018 à 12h13

Difficile, voire impossible, de recueillir le témoignage de l'hôtesse de caisse du Super U de Trèbes (Aude), libérée par le jihadiste Radouane Lakdim en échange du gendarme Arnaud Beltrame, lors de l'attaque du 23 mars. Cette femme de 40 ans vit désormais recluse, écrit le Journal du dimanche, dimanche 1er avril. Cette hôtesse de caisse fait désormais l'objet d'un "important suivi psychologique", précise l'hebdomadaire, dimanche 1er avril.

"Il a donné sa vie pour moi"

Le jour de l'attaque, le jihadiste a mis en joue la caissière pendant près d'une heure, en lui pointant un pistolet sur la nuque. Après la libération d'otages, celle-ci est restée seule dans le supermarché avec Radouane Lakdim, avant que le gendarme Arnaud Beltrame ne prenne la décision de prendre sa place.…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.