Attentat de Strasbourg : une troisième victime est décédée

Attentat de Strasbourg : une troisième victime est décédée
Un ambulancier intervient à Strasbourg après l'attaque contre le marché de Noël, le 11 décembre

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 12h00

La préfecture du Bas-Rhin a annoncé le décès d'une troisième victime, jeudi 13 décembre, à la suite de l'attaque contre le marché de Noël de Strasbourg.

Deux jours après l'attentat à Strasbourg, une troisième victime a succombé à ses blessures, ce jeudi. "Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à 3 personnes décédées, 5 blessés graves et 8 blessés légers", a indiqué la préfecture dans un communiqué. L'un des blessés graves se trouve en état de mort cérébrale, selon le parquet de Paris.



Cherif Chekatt, suspect numéro 1

Mardi soir, peu avant 20 heures, un homme a ouvert le feu sur des passants dans le centre historique de Strasbourg, au milieu du marché de Noël. Le tireur a été identifié par les autorités comme étant Cherif Chekatt, un Strasbourgeois de 29 ans, fiché "S" ("sûreté de l'État") pour radicalisation islamiste. L'assaillant, qui a réussi à prendre la fuite à bord d'un taxi, est désormais l'homme le plus recherché de France. Au total, 720 policiers et gendarmes sont mobilisés pour le retrouver.

Traque en France et dans les pays voisins

Les enquêteurs pensent que Cherif Chekatt a pu quitter le territoire français. Mercredi matin, les forces de l'ordre françaises et allemandes ont mené une opération conjointe à Kehl, en Allemagne, juste de l'autre côté de la frontière.



Haut lieu touristique, le marché de Noël de Strasbourg était toujours fermé jeudi et toutes les illuminations de la ville restaient éteintes. L'événement attire chaque année quelque deux millions de visiteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.