Attentat de Strasbourg : Chérif Chekatt inhumé en Alsace

Attentat de Strasbourg : Chérif Chekatt inhumé en Alsace
Portrait de Chérif Chekatt (illustration).

publié le samedi 22 décembre 2018 à 13h32

Le terroriste ne sera pas inhumé en Algérie comme l'avait demandé son père.

Cherif Chekatt sera inhumé à Strasbourg, là où il a fait cinq morts et onze blessés le 11 décembre dernier, selon les informations de LCI. L'Algérie a en effet refusé le rapatriement du corps, c'est donc en France qu'il sera enterré.

Le choix de Strasbourg est en revanche étonnant car le maire de la ville, Roland Ries (PS) s'est dit "plutôt hostile, sinon réticent" à l'inhumation du terroriste dans la capitale alsacienne.

Le lieu et la date gardés secrets

"Il y a un risque de créer un lieu d'hommage à ce criminel", avait-il expliqué dans une déclaration au quotidien Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

"Un type qui a assassiné cinq personnes, je pense que c'est pour moi un problème de lui accorder l'inhumation à Strasbourg", avait ajouté le maire.



"Il y a plusieurs cimetières à Strasbourg, l'inhumation aura lieu dans l'un d'entre eux. C'est tout ce que nous pouvons dire pour l'instant."

Un problème récurrent

La question des dépouilles de terroristes pose un problème après chaque attentat. En 2016, le conseil d'Etat avait rendu une décision autorisant un maire à refuser l'autorisation d'inhumation dans un cimetière communal, pour prévenir notamment des troubles à l'ordre public, et ce "quelles que puissent être les circonstances".

Le cas de Mohamed Merah, assassin en 2012 dans le sud-ouest de trois militaires et quatre autres personnes dont trois enfants juifs, avait également fait polémique. Ni la ville de Toulouse où il vivait, ni l'Algérie dont il était originaire ne voulait accueillir sa dépouille. Celle-ci avait finalement été ensevelie sans sépulture ni nom, dans un cimetière de la banlieue toulousaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.