Attentat de la rue des Rosiers : un accord secret qui scandalise

Attentat de la rue des Rosiers : un accord secret qui scandalise©Capture franceinfo

, publié le samedi 10 août 2019 à 15h57

L'ancien chef des renseignements a avoué avoir passé un pacte avec l'organisation terroriste Abou Nidal. Une révélation qui fait grand bruit chez les familles des victimes.

Haut fonctionnaire, Yves Bonnet a dirigé les renseignements intérieurs français, la DST, de 1982 à 1985.

A 83 ans, il a révélé un secret troublant. La France aurait négocié un accord avec le groupe terroriste Abou Nidal, suspecté d'avoir commandité l'attaque de la rue des Rosiers dans le centre de Paris le 9 août 1982. Six morts et 22 blessés étaient alors à déplorer.


"Moi je ne voulais plus de tout ça. Il n'était plus question que ces gens-là agissent donc c'était ça mon rôle. Et je crois que je l'ai rempli", estime-t-il. En échange de l'arrêt des attentats sur le sol français, Abou Nidal et son organisation sont laissés libres de leurs mouvements en France. Ils sont même autorisés à rencontrer deux des leurs, condamnés, en prison en Haute-Garonne.

Les familles des victimes, révoltées par ces informations, demandent la levée du secret défense afin de répondre à une question. François Mitterrand, à l'époque chef de l'Etat, était-il au courant de cet accord ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.