Attentat de la basilique de Nice : le terroriste visait Paris

Attentat de la basilique de Nice : le terroriste visait Paris ©capture d'écran Google Street View

publié le mercredi 05 mai 2021 à 07h55

Le 29 octobre, un jihadiste tuait trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice (Alpes-Maritimes). Six mois après, BFMTV révèle mercredi 5 mai qu'il voulait commettre son attaque à Paris.

C'est à Paris, et non à Nice, que Brahim A. voulait tuer. Ce sont les messages retrouvés par les enquêteurs dans son téléphone portable qui le prouvent, dévoile BFMTV mercredi matin. La police a décrypté plus de 2000 messages qui retracent le parcours de l'assaillant venu de Tunisie jusqu'en France. Il serait passé par l'île de Lampedusa, Rome puis Vintimille, avant d'arriver à Nice. BFMTV relaie un SMS envoyé par le terroriste à un ami le 25 octobre depuis la capitale italienne : "Demain je partirai pour la France, le pays des mécréants et des chiens".


Le 27 octobre, l'homme arrive à Nice. Le 28 au soir, il écrit d'abord : "Je suis encore à Nice, je veux venir là où tu es, à la tour Eiffel, mais le billet est à 150 euros." Puis il insiste dans un second message : "Le billet est trop cher. Je suis ici jusqu'à ce que Dieu me facilite."

Le lendemain matin, il passait à l'acte sur la Côte d'Azur par manque d'argent pour frapper à Paris. Ce Tunisien de 21 ans a poignardé à mort trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice. Ses auditions n'ont pas permis de savoir où il voulait frapper dans la capitale. Il affirme souffrir d'amnésie, précise BFMTV, et avoir même oublié le nom de ses parents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.