Attentat à Marseille : la Tunisie aurait identifié l'assaillant comme étant l'un de ses ressortissants

Attentat à Marseille : la Tunisie aurait identifié l'assaillant comme étant l'un de ses ressortissants
La gare Saint-Charles à Marseille a été le théâtre d'un attentat dimanche 1er octobre 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 02 octobre 2017 à 20h47

TERRORISME. Si l'auteur de l'attentat de Marseille n'avait pas de papiers d'identité sur lui au moment des faits, il avait présenté un passeport tunisien lors d'une arrestation deux jours plus à tôt à Lyon pour vol à l'étalage.



L'enquête sur l'attaque au couteau à la gare Saint-Charles de Marseille, survenue dimanche 1er octobre et revendiquée par l'organisation État islamique, s'est concentrée lundi 2 octobre sur le profil de l'assaillant. L'homme, qui a tué au couteau deux jeunes femmes, a été abattu par des militaires.

Connu depuis 2005 sous sept identités des services de police pour des faits de droit commun, l'assaillant, n'était en revanche pas connu des services de renseignements et n'était pas fiché S.

Cet étranger en situation irrégulière, avait été interpellé vendredi 29 septembre à Lyon pour vol à l'étalage. Dans le cadre de sa garde à vue, il avait "présenté un passeport tunisien délivré le 18 novembre 2014 au nom de Ahmed H., né le 9 novembre 1987 à Bizerte en Tunisie", a dit le procureur de Paris, François Molins lors d'une conférence de presse lundi midi. Des investigations sont "en cours pour s'assurer de l'authenticité" du passeport, qu'il n'avait pas sur lui au moment de l'attaque à Marseille, avait-il précisé.

Selon France 2, ces papiers d'identité seraient authentiques. La chaîne de télévision affirme lundi soir que les autorités tunisiennes ont identifié l'assaillant comme étant l'un de leurs ressortissants, appelé Ahmed H, également connu dans son pays pour des faits de droit commun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.