Attentat à Conflans-Sainte-Honorine : des élèves rendent hommage au professeur assassiné

Attentat à Conflans-Sainte-Honorine : des élèves rendent hommage au professeur assassiné©Panoramic

, publié le dimanche 18 octobre 2020 à 11h30

Après l'assassinat par décapitation vendredi 16 octobre du professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, des élèves de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) prennent la parole pour rendre hommage au travail de l'enseignant.

L'attentat commis contre le professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, vendredi 16 octobre, non loin de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a provoqué une onde de choc parmi les élèves. Ces derniers ont tenu à rendre hommage à leur enseignant et à mettre en lumière la nécessité de lutter contre l'obscurantisme.

Samedi 17 octobre, le témoignage de Pape Byram, un élève du collège où Samuel Paty travaillait a été particulièrement fort. Le jeune homme s'est confié à BFM TV en estimant qu'il fallait continuer la lutte contre les terroristes et continuer de recevoir une éducation : "Il faut continuer à apprendre, pas qu'ils gagnent. (...) Sinon les terroristes, eux, ils vont gagner ! Ils vont dire 'voilà, on les a tués, et maintenant ils n'apprennent plus, ils ne veulent plus revenir'. Non au contraire, il faut continuer à venir, faut pas lâcher."


Des paroles où percent une détermination et une solidité évidentes. Toutefois, au micro du journaliste indépendant Clément Lanot, le jeune homme n'a pu cacher son émotion en apprenant la mort du professeur: "J'ai pleuré, parce que c'est très grave, c'est très très grave." Le jeune adolescent s'est dit choqué que l'on puisse "se faire assassiner alors qu'on dévoile une caricature". Lui se souvient d'un enseignant de talent, avec de l'humour, selon les témoignages de plusieurs de ses camarades. Ce qu'il s'est passé, selon lui, ne "devrait pas arriver, ce n'est pas normal".

Un sentiment déjà exprimé par la communauté enseignante, mais également par d'autres élèves de Conflans-Sainte-Honorine, auxquels Samuel Paty avait enseigné. "J'ai souvenir d'un professeur dont les cours n'étaient pas simplement intéressants, ils étaient percutants. Il nous apprenait bien plus que de l'histoire, il nous apprenait aussi à lui donner un sens", a déclaré Jean-Philippe, qui était dans la classe de Samuel Paty l'an passé et dont les propos ont été rapportés par Europe 1. Même son de cloche du côté de Martial, aujourd'hui au lycée mais qui se souvient d'un enseignant éclairé. "Il était à fond dans son métier. Il voulait vraiment nous apprendre des choses. De temps en temps, on faisait des débats, on parlait", a-t-il notamment témoigné dans des propos rapportés par 20Minutes.

Auprès de Libération, d'autres anciens élèves se rappelle d'un enseignant "trop drôle", qui blaguait de temps en temps. "Quand il passait dans les rangs derrière nous et disait 'hum, il n'y a pas d'interrupteur, c'est bien ce que je pensais'. Gros blanc à chaque fois, et toute la classe rigolait", raconte ainsi une ancienne élève au quotidien. Selon elle, tout le monde souhaitait être dans sa classe. "Drôle", "gentil", ce sont les mots qui reviennent le plus souvent dans les colonnes de Libération pour décrire cet enseignant quadragénaire. Sa principale qualité, selon un ancien élève : "Il donnait envie d'apprendre".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.