Atteinte d'un cancer, elle s'était fait enlever le mauvais rein

Atteinte d'un cancer, elle s'était fait enlever le mauvais rein©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 14h18

Un chirurgien, déjà mis en cause plusieurs fois, a été condamné en appel pour avoir procédé, en 2012, à l'ablation du rein sain de Marie-Odile, 79 ans.

C'est une triste histoire qui vient de trouver son épilogue judiciaire. Le 13 mars 2012, Marie-Odile, âgée de 79 ans, se fait opérer à la clinique Sainte-Anne de Strasbourg d'un cancer du rein gauche. Mais Jean-Pierre Giolitto, le chirurgien, commet une bourde irréparable : il procède à l'ablation du mauvais rein et retire celui qui est sain... Une faute rarissime.

Interrogé à l'époque par les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), le médecin se confond en excuses. « Je suis effondré. Je ne peux pas me pardonner quelque chose comme ça », confie-t-il au journal. L'homme parle d'une « cascade d'événements »…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Atteinte d'un cancer, elle s'était fait enlever le mauvais rein
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]