"Atteinte à la vie privée" : Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

"Atteinte à la vie privée" : Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère

Thierry Solère avait visité la cellule de Salah Abdeslam le 29 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h25

L'avocat d'Abdeslam avait dénoncé le comportement du député, "comme s'il s'était promené au zoo de Vincennes".

Il est le seul survivant des commandos terroristes du 13 novembre 2015. Salah Abdeslam a été débouté jeudi 12 octobre par le tribunal de grande instance de Nanterre dans une action en justice intentée contre le député LR Thierry Solère pour atteinte à la vie privée.

L'élu avait évoqué dans la presse les conditions de détention "avantageuses" du terroriste présumé, après avoir visité sa cellule.

Le tribunal a considéré, dans une décision dont l'AFP a obtenu copie, que "la visite des conditions de détention de M. Abdeslam, le 29 juin 2016, s'inscri dans un contexte d'actualité judiciaire, ce dernier ayant été placé sous vidéo-protection par décision du garde des Sceaux" de l'époque douze jours plus tôt.

"INFORMATION LÉGITIME DU PUBLIC"

"Les propos de M. Solère retranscrits dans l'article" du JDD relèvent en outre "de l'information légitime du public à connaître les conditions carcérales au sein de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, qui constituent un sujet d'intérêt général", a estimé le tribunal, concluant donc qu'"aucune atteinte à la vie privée de M. Abdeslam (...) n'est caractérisée".

"Une sage décision", s'est félicité Me Kiril Bougartchev, avocat de M. Solère, interrogé par l'AFP. 

Seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13-Novembre, le détenu de 28 ans, placé à l'isolement depuis avril 2016 et surveillé par vidéo 24 heures sur 24, avait assigné le député après sa visite de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) le 29 juin 2016, dans le cadre du droit des parlementaires à visiter les prisons.

"ZOO DE VINCENNES"

Les journalistes du JDD qui accompagnaient le député n'avaient pu le suivre jusqu'à la salle de vidéosurveillance, mais le député leur avait décrit ce qu'il avait vu, du brossage de dents à la prière. A l'audience, le 21 juin, l'avocat avait souligné le "droit de savoir" du public dans le sillage des plus sanglants attentats que la France ait jamais connue, qui ont fait 130 morts et plusieurs centaines de blessés.

Après la parution de l'article, le conseil d'Abdeslam, Frank Berton, avait dénoncé dans une lettre à la Chancellerie le comportement du député, "comme s'il s'était promené au zoo de Vincennes". Il avait également tenté, en vain, de faire suspendre en urgence la vidéosurveillance de son client au nom de sa "vie privée".

Salah Abdeslam refuse de parler aux juges depuis sa mise en examen, le 27 avril 2016, pour assassinats terroristes. Ses avocats ont renoncé à le défendre en octobre de la même année, convaincus "qu'il ne s'exprimerait pas". Le détenu a récemment obtenu un léger assouplissement de ses conditions de détention, "en raison de craintes pour sa santé", avait indiqué la ministre de la Justice, Nicole Belloubet à la mi-septembre.

 
36 commentaires - "Atteinte à la vie privée" : Salah Abdeslam perd son procès contre Thierry Solère
  • Mais qu'est ce que l'on s'en fiche de la santé de ce criminel, cela ne devrait même pas paraître dans la presse, c'est indécent ; la santé des personnes qui ont survécu à ce drame est beaucoup plus importante, par contre personne n'en parle !

  • "...atteinte à la vie privée..."! Il n'y a pas de vie privée en prison ; ce qu'il mérite c'est une vie "privée" de tout jusqu'à son procès ! Nous savons que ce n'est pas le cas et qu'il a 04 cellules mises à sa disposition (avec salle de sport, coin cuisine, TV individuelle, etc ...). "Assouplissement des conditions de détention... en raison de craintes pour sa santé" : on aura tout entendu décidément ! J'espère que les autres détenus sont au courant de "cet assouplissement" et qu'ils vont demander à bénéficier des mêmes avantages que cet assassin...

  • Je pense que les privilèges donné a cette assassin sont trop grand , je le laisserais sans radio ni télé et le laisserais croupir dans sa cellule 24 h/24 h sans aucune visite étant donné qu'il y a les caméras juste lui porté le repas ( pain sec et eau) Je ne vois pas pourquoi la France devrait dépensé de l'argent a le nourrir alors qu'il y a des gens qui non rien a mangé.Il est dit que ce mec a une salle de sport a sa disposition,et pourquoi pas une femme,ou va t'on !

    sa vie privée et celle des 130 morts qu'est qu'il en fait il ne devrait même pas demander quoi que ce soit qu'il croupisse cela nous fera des vacances

    La santé de ce criminel ne nous intéresse pas, cela ne devrait même pas paraître dans la presse, c'est indécent ; la santé des personnes qui ont survécu à ce drame est beaucoup plus importante, par contre personne n'en parle !

  • c'est le monde a l'envers un criminel qui porte plainte a une epoque il aurait ete a cayenne pourrir pour le restant de ses jours

  • que penser de cet article si ce n'est le décalage qu'il peut exister entre la compréhension que le commun des mortels a de la justice et le fossé qu'il existe entre celles et ceux en charge de rendre la justice en notre nom. Oui le fléau de la balance aurait tendance à pencher envers plus d'écoute pour celui emprisonné qui pourtant ne parlera jamais et les familles des victimes qui sont attente d'un jugement pour comprendre. Comme si les juges pensaient obtenir des renseignements primordiaux qui monteraient jusqu'au donneur d'ordre, alors qu'au stade où il en est les experts pensent qu'il pourrait perdre l'esprit.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]