Attaques de loups : un maire crée la psychose sur le Larzac

Attaques de loups : un maire crée la psychose sur le Larzac©Panoramic

6Medias, publié le mercredi 07 juin 2017 à 19h53

Un vent de panique souffle sur le Larzac. A Cornus, petit village de 510 habitants, le maire a pris des mesures drastiques pour éviter les "incidents majeurs" liés aux loups, raconte Centre Presse Ayeron.

Les enfants de moins de 10 ans ont désormais l'interdiction de marcher dans les rues sans être tenus par la main, et ils doivent éviter de jouer seuls hors des parcs clos.

Le maire, Christophe Laborie, prend aussi des mesures choc concernant les adultes, ajoute le quotidien. Dans un arrêté, il déconseille fortement les "activités de promenade et de randonnée" dans la commune, de jour comme de nuit. Il est également interdit de transporter ou abandonner de la nourriture, et les "vêtements réfléchissants" sont fortement conseillés.

Pour le maire, ces mesures étaient urgentes. "Je voulais sensibiliser les touristes pour éviter les incidents majeurs", a-t-il déclaré à la Dépêche du midi. D'après la préfecture de l'Aveyron, 26 attaques imputables à des loups ont été recensées depuis le début de l'année.
Le but de ces arrêtés est également d'alerter les autorités, alors que la polémique sur la présence des loups enfle sur le Larzac. "Les loups ne peuvent pas cohabiter avec les élevages. Leurs attaques peuvent avoir des conséquences économiques car les élevages de brebis alimentent les caves de Roquefort", poursuit l'édile dans la Dépêche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.