Attaques de l'Aude: un "hommage national" sera rendu à Arnaud Beltrame

Attaques de l'Aude: un "hommage national" sera rendu à Arnaud Beltrame

Un drapeau français ramené à mi-mât le 24 mars 2018 à la gendarmerie de Hédé-Bazouges (dans la banlieue de Rennes) en hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame décédé après s'être substitué à une otage du tueur ...

AFP, publié le samedi 24 mars 2018 à 20h56

Un "hommage national" sera rendu au lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, tué lors des attaques terroristes de l'Aude vendredi, a annoncé l'Elysée samedi.

Le président de la République a en outre "demandé la convocation cette semaine par les préfets de l'ensemble des groupes d'évaluation départementale suivant les individus ayant fait l'objet de signalements pour radicalisation", ajoute l'Elysée dans un communiqué diffusé à l'issue d'un Conseil restreint de défense.

Le groupe d'évaluation départemental (GED) rassemble autour du préfet les services de renseignement, les services de police et de gendarmerie, les parquets, et l'administration pénitentiaire. Ce groupe évalue l'ensemble des signalements et décide des mesures de suivi policier.

Selon Beauvau, "ces réunions ont pour objet de rappeler les consignes de vigilance après un tel acte".

Dans un message adressé aux préfets, l'Intérieur rappelait dès vendredi que "la possible intensification de la propagande jihadiste consécutive à ces actes" devait "conduire à la plus extrême vigilance, notamment à l'occasion des événements publics".

L'enquête menée sous l'autorité du procureur de la République de Paris qui "mobilise plusieurs centaines d'enquêteurs, doit faire toute la lumière sur les éventuels liens du terroriste avec Daech", qui a revendiqué l'attentat, a ajouté le communiqué de la présidence de la République, ainsi que sur "les complicités dont il aurait pu bénéficier pour mener à bien ses attaques, ainsi que sur les étapes de son parcours de radicalisation".

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a "présenté les instructions données aux préfets pour maintenir la vigilance de tous les services", précise l'Elysée.

Après que le Conseil a "salué la mémoire" du lieutenant-colonel, M. Macron "s'est assuré de la bonne prise en charge médicale et psychologique des personnes blessées et de leurs proches impliquées dans cet attentat", en souhaitant un suivi "individuel et personnalisé".

La mort en "héros" d'Arnaud Beltrame, tué par un jihadiste, suscitait samedi une vive émotion en France, tandis que l'enquête cherchait à cerner les raisons de son passage à l'acte, qui a fait quatre morts dans l'Aude.

Trois personnes ont aussi été blessées lors de l'équipée meurtrière à Carcassonne et Trèbes, dont l'une était samedi entre la vie et la mort.

Les enquêteurs ont découvert au domicile à Carcassonne du tueur, Radouane Lakdim, un Français d'origine marocaine de 25 ans, des "notes faisant allusion à (l'organisation) Etat islamique" et s'apparentant à un testament, selon des sources concordantes. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
248 commentaires - Attaques de l'Aude: un "hommage national" sera rendu à Arnaud Beltrame
  • En ce qui me concerne -J'espère de tout coeur que cet OFFICIER sera décorer de -LA LEGION D'HONNEUR"-.....-AU FEU-

  • 26.03.18 08:20

    Le colonel Beltrame a accompli même bien au delà son devoir mais nos dirigeants politiques notamment présidents et ministres ont ils bien rempli le leur depuis l'attentat de charlie ?

  • Trèbes les Capucins gendarme , il merite une promotion comme colonel une promotion comme officier de la legion d'Honneur à titre militaire bien sur car à titre civil c'est le piston ou la coucherie , et des actes forts des exemples forts de nos gouvernants timorés plus de prestation financière expulsions decheance et ne jamais oublier ils ne connaissent qu'une loi œil pour œil le reste 0 voire pire assez de litres de salive des actes des exemples

  • Hommages, discours, réunions et le passage à l'action c'est pour quand ? on attend encore le prochain attentat ? les prochains morts ? les prochains blessés? on refera des hommages, des discours, des réunions et . . . .on attendra encore le prochain ? En somme la méthode macron c'est comme la méthode Hollande sauf que le nombre de blessés et de morts augmente au fur et à fur des attentats !
    Il est vrai que jusqu'à présent, les victimes ne sont que "des sans dents" et . . . des "gens qui ne sont rien" comme dirait celui qui semble plus doué pour le repentir que pour passer à l'attaque et riposter aux actes terroristes.

  • Hommages ,commémorations c est tout ce que vous savez faire mr macron tout comme votre prédécesseur mr hollande.
    Rendre un hommage c est normal et justifié mais prendre les décisions qui s imposent depuis des lustres c est une necessité.Il ne doit plus y avoir ce genre de drame dans notre pays et pour cela il faut agir et pour agir il faut une veritable volonté politique n en déplaise aux bobos caviars de gauche.Et cette volonté politique vous ne l avez pas ,vous ne savez que faire de la com ,faire des reunions de 50 personnes a l elysee devant les cameras de télé. Mais ça on s en fout ,passez moins a la télé et agissez vraiment. On a eu le cataclysme hollande pendant 5 ans qui nous a couté 250 morts et 400 blessés,par pitié ne continuez pas son œuvre destructrice.

    bien commenté de plus nous sommes nombreux à se rendre compte que Macron n'est pas a la hauteur! pour ce que nous vivons stop aux bisnous