Attaques de l'Aude : le lieutenant-colonel Beltrame serait mort poignardé au cou

Attaques de l'Aude : le lieutenant-colonel Beltrame serait mort poignardé au cou©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 25 mars 2018 à 20h05

Trois jours après l'attaque qui a eu lieu dans un supermarché de Trèbes, dans l'Aude, les hommages à la mémoire du lieutenant-colonel Beltrame qui s'est substitué à un otage se multiplient. Selon Le Parisien et Franceinfo, son décès serait lié à des coups de couteau reçus au cou.

L'enquête continue, trois jours après les attaque terroristes qui ont eu lieu à Carcassonne et Trèbes dans l'Aude, causant la mort de quatre personnes et faisant 16 blessés.

Dans ces attaques, un homme a fait preuve d'héroïsme, et son courage a été salué par tous. Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort des suites de ses blessures, alors qu'il s'était substitué à une otage dans le supermarché face à l'assaillant, Radouane Lakdim.
Le Parisien et Franceinfo, qui citent respectivement des sources concordantes et judiciaires, indiquent ce dimanche soir que le gendarme a succombé suite à des coups de couteau reçus au cou. Il avait aussi été blessé par balles, mais ces blessures n'étaient pas létales. Près de 72h après l'attaque, les enquêteurs ont indiqué que Radouane Lakdim avait en sa possession une arme de poing de calibre 7.65 et un couteau de chasse. Des explosifs ont par la suite été retrouvés dans le Super U.

Gardes à vue prolongées
Samedi, l'Élysée a indiqué qu'un hommage national serait réservé à Arnaud Beltrame. Emmanuel Macron a d'ailleurs salué un "héros qui mérite l'admiration de la nation tout entière". Le chef de l'État souhaite aussi que les drapeaux français soient mis en berne en plus de ceux des gendarmeries et des préfectures.
Par ailleurs, les gardes à vue d'un ami de Radouane Lakdim et de sa compagne ont été prolongées ce dimanche. Les enquêteurs cherchent à trouver un éventuel lien avec le terroriste et déterminer les raisons de son passage à l'acte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
183 commentaires - Attaques de l'Aude : le lieutenant-colonel Beltrame serait mort poignardé au cou
  • c'est vrai que poignardé au coup ça évite la franchise d'être égorgé...pitoyable !

  • Concrètement , quelle dispositions sérieuses , va prendre ( nos responsables ) pour éviter que ces " fanatiques " continuent . " combien d'innocents , ou de lieutenants colonels " devront mourir . Nous sommes en guerre ??? alors ? réagissez !!!

    Fallait réagir aux présidentielles, mais vous avez suivi tous comme des moutons à voter Macron, assumer

  • Pourquoi ne dites vous pas les mots tels qu'ils doivent être dits ?
    Il est mort égorgé, rien d'autre.

  • Comment comprendre ce gouvernement qui veut réduire la vitesse à 10kms/h pour sauver des vies, mais laisse courir des assassins complètement fous et incontrôlables dans nos rues ?????
    Je pense que, malheureusement, tant que les attentats ne les toucheront pas eux ou leurs familles directement, il ne feront rien pour y remédier !!!!
    Le fait de vouloir diminuer un peu l'horreur de ces actes, en ne disant pas que Arnaud Beltrame a été égorgé mais poignardé au cou est complètement insensé et irresponsable.....

  • Il faut d'abord éradiquer cette haine par tous les moyens dont nous disposons y compris la peine de mort. Ensuite, il faut condamner cette politique de la repentance qui ne fait que contribuer à notre faiblesse vis à vis de cette politique islamiste.