Attaques dans l'Aude : des journalistes agressés dans la cité de Carcassonne où vivait Radouane Lakdim

Attaques dans l'Aude : des journalistes agressés dans la cité de Carcassonne où vivait Radouane Lakdim©ERIC CABANIS / AFP

franceinfo, publié le samedi 24 mars 2018 à 16h33

Plusieurs équipes de journalistes se sont rendues samedi 24 mars au matin dans la cité Ozanam, à Carcassonne, où vivait Radouane Lakdim, le terroriste qui a perpétré les attaques dans l'Aude la veille, faisant quatre morts et quinze blessés.  

Sur place, la situation était très tendue. Dans un reportage diffusé samedi midi, on voit deux journalistes de France 3 Occitanie se faire agresser par des jeunes du quartier, dont l'un lui lance : "Casse-toi, casse-toi je vais t'éclater". 

Yann Bouchez, journaliste au Monde, fait part sur Twitter des menaces qu'il a subies de la part de "deux jeunes en voiture". L'un d'eux lui aurait lancé : "T'es journaliste ? Barre-toi d'ici ou je te casse les jambes." 

Cité Ozanam, à Carcassonne. Deux jeunes en voiture font le guet. L'un s'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
35 commentaires - Attaques dans l'Aude : des journalistes agressés dans la cité de Carcassonne où vivait Radouane Lakdim
  • Le Parisien a rapporté que « plusieurs jeunes criaient sans vergogne leur soutien rageur au terroriste après l'attaque.

  • C'est joli Carcassonne; encore un endroit où il est compliqué de vivre sereinement ?

  • Est-ce que cette info va passer aux journaux télévisés ?
    Hum !

  • ET VOILA COMMENT SE TROUVE LA FRANCE D'AUJOURD'HUI ! ! ! !
    JOURNALISTES c'est le moment d'en parler et de les enfoncer, ce n'est plus le moment de les chérir comme a l'époque...vous connaissez la phrase :VIVRE ENSEMBLE je suis obligé de dire que c'était comme un leit motiv, j'espère que vous avez compris cette fois et n'omettez pas de dire des vérités , celles que nos politiques vous empêchez de dire........!
    servez vous de la puissance de votre métier....nous avons laissé entrer la peste et le choléra chez nous ! ! !

  • ET VOILA COMMENT SE TROUVE LA FRANCE D'AUJOURD'HUI ! ! ! !
    journalistes c'est le moment d'en parler et de les enfoncer, ce n'est plus le moment de les chérir comme a l'époque...vous connaissez la phrase :VIVRE ENSEMBLE je suis obligé de dire que c'était comme un leit motiv, j'espère que vous avez compris cette fois et n'omettez pas de dire des vérités , celles que nos politiques vous empêchez de dire........!
    servez vous de la puissance de votre métier....nous avons laissé entrer la peste et le choléra chez nous ! ! !