Attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne : Gérald Darmanin veut interdire la vente au public des mortiers d'artifice

Attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne : Gérald Darmanin veut interdire la vente au public des mortiers d'artifice
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, le 5 octobre 2020.

, publié le lundi 12 octobre 2020 à 07h40

"Ils peuvent blesser, ils peuvent tuer, et il faut aujourd'hui que nous arrêtions cette vente sur internet", a expliqué le ministre, après l'attaque, samedi soir, du commissariat de Champigny-sur-Marne.

Samedi soir, une quarantaine de personnes ont pris pour cible le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) à coup de tirs de mortiers d'artifice, sans faire de blessés, suscitant l'émoi chez les policiers et les foudres de l'opposition de droite, qui appelle à la fermeté. 



Dimanche soir, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, en déplacement à Champigny, a annoncé sa volonté d'interdire par la loi la vente au public, sur internet, ces mortiers d'artifice qui seront considérés comme "des armes par destination". "Ils peuvent blesser, ils peuvent tuer, et il faut aujourd'hui que nous arrêtions cette vente sur internet, cette vente qui n'est pas destinée à des professionnels et que nous la pénalisions", a expliqué le ministre.

Par ailleurs, le président Emmanuel Macron recevra jeudi les syndicats de policiers, a annoncé Gérald Darmanin, qui doit lui-même rencontrer ces organisations mardi. 

Les mortiers de plus en plus utilisés

L'utilisation de ces mortiers d'artifice est devenue "une tradition dans les citées", où "les voyous les utilisent contre les policiers", pour Rocco Contento. En juillet, trois commissariats des Yvelines, aux Mureaux, Fontenay-le-Fleury et Plaisir, ont été pris pour cible.

"Le mortier d'artifice est un engin pyrotechnique composé d'un cylindre en carton et d'une charge explosive. Cette charge est faible, il ne s'agit pas de TNT ou autre", explique à l'AFP Rocco Contento, porte-parole du syndicat Unité SGP. 

"En utilisation normale, il est planté au sol et tiré en l'air. Mais les voyous s'en sont emparés pour faire une arme par destination. A tir tendu, il peut blesser quelqu'un et en pleine figure, c'est la même chose qu'un LBD (lanceur de balle de défense, NDLR)", ajoute le syndicaliste. Une habilitation est nécessaire pour acheter des mortiers. "Mais on peut s'en procurer sur internet et se les faire livrer à domicile. Ce n'est pas très cher", souligne Rocco Contento. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.