Attaque au couteau à Paris : les récits glaçants de plusieurs témoins

Attaque au couteau à Paris : les récits glaçants de plusieurs témoins
Des policiers après l'attaque au couteau survenue dans le quartier de l'Opéra, dans le 2e arrondissement de Paris, le 12 mai 2018.

, publié le dimanche 13 mai 2018 à 15h33

Ils étaient présents dans le quartier de l'Opéra samedi soir. L'un d'eux a été interrogé par la police judiciaire.

Romain était avec sa femme et son fils dans un café du quartier de l'Opéra, samedi 12 mai, lors de l'attaque au couteau.

Il est l'un des premiers à avoir donné l'alerte et a été interrogé par la police judiciaire toute la nuit à ce titre.

"Nous étions en train de dîner et nous avons entendu un bruit dans la rue absolument terrible, avec des hurlements et des gens qui tapaient", raconte Lisa, une habitante du quartier, à Europe 1.

"Je me suis avancé à l'entrée du bar et j'ai vu dans la rue des Petits-Champs deux hommes se battre. On ne savait pas qui était l'agresseur de l'agressé. Un des deux a réussi à s'extirper de l'autre. Et là, on a vu qui était l'agresseur car son visage était plein de sang, ses mains aussi, et il avait un couteau", décrit Romain dans Le Parisien.



"Je ne réalise pas encore"

L'assaillant, dont on sait aujourd'hui qu'il était fiché S, s'en est ensuite pris à un chauffeur de taxi qui est parvenu à s'enfuir.



C'est alors que Romain a entendu l'assaillant murmurer "Allah Akbar" ("dieu est grand"), "comme pour se donner du courage". "Il était en sang, habillé de noir, le couteau à la main", se souvient le témoin qui souligne que le terroriste n'avait pas "une barbe d'islamiste".

"Les gens étaient en panique parce qu'ils sentaient bien que le premier qui passait par là se prenait un coup", estime de son coté Lisa. "Il était déterminé, il ne voyait que les policiers", raconte une autre témoin sur BFMTV.

"Je ne réalise pas encore", confie finalement Romain, qui a pu quitter le commissariat à 5h30 du matin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.