Attaque au couteau à Nice : le CFCM appelle les musulmans "à annuler toutes les festivités du Mawlid"

Attaque au couteau à Nice : le CFCM appelle les musulmans "à annuler toutes les festivités du Mawlid"
(Photo d'illustration)

, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 12h35

Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman, a "condamné avec force la lâcheté" du tueur de l'attaque au couteau à Nice. 

Trois personnes ont été tuées jeudi 29 octobre en plein coeur de Nice, dont deux dans la basilique Notre-dame, lors d'une attaque au couteau dont l'auteur a été interpellé, suscitant le choc en France. Le parquet antiterroriste a été saisi pour ce que le maire de Nice Christian Estrosi a aussitôt qualifié d'"attentat terroriste". "L'auteur des actes n'a cessé de répéter en boucle devant nous 'Allah Akhbar' alors qu'il était médicalisé", a relaté l'élu Les Républicains devant les médias.


"Je ne peux que condamner avec force la lâcheté de ce geste contre des personnes innocentes", a déclaré dans un communiqué à l'AFP Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM), après cette attaque qui survient moins de deux semaines après la décapitation d'un enseignant, Samuel Paty, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines.

Le CFCM a également appelé, via Twitter, "les musulmans de France à annuler toutes les festivités de la fête du Mawlid" qui se tient actuellement, "en signe de deuil". 




Cette tradition, qui s'étend du 28 au 29 octobre chaque année, consiste pour les musulmans à commémorer la naissance du prophète Mahomet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.