Attaque à Rambouillet : tristesse et colère, la ville en émoi

Attaque à Rambouillet : tristesse et colère, la ville en émoi©Capture d'écran Google street view du commissariat de Rambouillet

publié le samedi 24 avril 2021 à 17h10

Au lendemain de l'attaque au couteau perpétrée au commissariat de Rambouillet (Yvelines), la ville est sous le choc. Certains habitants sont venus se recueillir spontanément devant le commissariat.

Vendredi 23 avril, la ville de Rambouillet (Yvelines) a été frappée par une attaque au couteau. Perpétrée au commissariat de Rambouillet, l'attaque a coûté la vie à une fonctionnaire de police de 49 ans, mère de deux enfants. L'émotion est palpable sur place mais également dans la commune de Saint-Léger-en-Yvelines où résidait la victime. Le maire de la ville, Jean-Pierre Ghibaudo s'est confié à France 3, il se souvient d'une "jeune femme dévouée, dans la simplicité, avec beaucoup de volonté et de courage. Quand il fallait faire des choses pour le village ou la collectivité, elle répondait toujours présent". A Rambouillet, nombreux sont les habitants qui se disent choqués de cette attaque. Samedi 24 avril, auprès de RTL, un couple habitant la commune depuis plus de trois décennies reconnaît qu'ils n'avaient jamais connu, ici, un événement aussi "tragique". "C'est choquant quand même, on a entendu des sirènes assez fortes, ça nous a interpellé. Ca fait un choc, on aurait jamais pensé ça", confient-ils.


Interrogé par BFMTV, François Bersani, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police FO dans les Yvelines, évoque une "collègue qui était très appréciée". Europe 1 a recueilli le témoignage de Géraldine, une de ses amies proches au sein de la police. Cette dernière décrit son amie comme "vraiment la perle du commissariat, toujours présente, toujours prête à aider tout le monde".

Cette attaque inquiète une partie des personnes habitant dans les environs. Électricien à Louvière près de Rambouillet, Franck confie au Figaro avoir "fondu en larmes" lorsqu'il a appris ce qu'il s'était passé. "Ce qui m'a choqué c'est qu'on se dit que maintenant on peut traverser la rue et se faire planter un coup de couteau. Ça peut être n'importe qui", souligne-t-il. 

Un hommage rendu 

Spontanément, des riverains se sont rassemblés devant le commissariat de Rambouillet pour exprimer leur désarroi et leur tristesse. Certains ont apporté des fleurs en geste de soutien. "Rambouillet est une ville tranquille, il y a 26 000 habitants, on est dans un quartier pavillonnaire. On ne s'attend pas à cela", témoigne une habitante au micro de CNEWS, samedi 24 avril. L'horreur qui a frappé cette petite ville des Yvelines provoque un sentiment d'insécurité chez les habitants. "On n'est pas épargnés, même si c'est une petite ville, c'est partout", déplore une riveraine pour CNEWS. Auprès du Monde, samedi, un riverain résidant à quelques centaines de mètres du commissariat a peur de "faire des cauchemars" désormais.

La maire de la ville, Véronique Matillon a déclaré peu après l'attaque qu'un hommage serait rendu à la victime : "Ce soir la ville de Rambouillet est en deuil. J'ai demandé que les drapeaux de la ville soient mis en berne."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.