Attaque à Marseille : l'assaillant était un Algérien en situation irrégulière

Attaque à Marseille : l'assaillant était un Algérien en situation irrégulière
L'assaillant a été rapidement abattu par des militaires de l'opération Sentinelle, après les sommations, le 1er octobre 2017.

Orange avec AFP, publié le lundi 02 octobre 2017 à 09h30

L'homme qui a tué deux jeunes femmes dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille était de nationalité algérienne et sur le territoire français en situation irrégulière, rapporte lundi 2 octobre France 3.

Connu pour des faits de droit commun, sous plusieurs identités, il n'avait "pas de papiers sur lui", mais a été identifié grâce à ses empreintes digitales, selon une source proche de l'enquête. Les investigations menées sous l'autorité du parquet antiterroriste de Paris doivent permettre de préciser le profil et l'itinéraire de l'auteur de l'attaque, âgé d'une trentaine d'années, qui aurait crié "Allah Akbar" selon des témoins, avant d'être abattu par des militaires.

LES VICTIMES SONT DEUX COUSINES

La piste terroriste est privilégiée. Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque dès dimanche soir, dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE. "L'auteur (...) provient des soldats de l'Etat islamique", assure une "source de sécurité" citée par l'organe de propagande.

Les deux victimes qui ont succombé dans l'attaque sont deux cousines de 20 et 21 ans originaires de la région lyonnaise, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. Selon cette source, l'une d'entre elles faisait ses études de médecine à Marseille et l'autre était venue lui rendre visite pour le weekend.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU