Assurance maladie : ce qui va changer avec le nouvel accord

Assurance maladie : ce qui va changer avec le nouvel accord
(Photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le mercredi 14 février 2018 à 16h45

Tiers-payant, lutte contre le tabac... L'État et la Caisse nationale d'assurance maladie signent jeudi 15 février une nouvelle convention qui listera les objectifs de la Sécurité sociale pour 2022.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
188 commentaires - Assurance maladie : ce qui va changer avec le nouvel accord
  • En réponse à ARCHANGIO....
    Je suis responsable de ce que je dis et de ce que j'écris mais je ne suis pas responsable de ce que vous comprenez ....
    Tout ça pour vous demander de bien relire le texte que vous critiquez.En effet,il n'y est nullement question des étudiants en médecine et des internes.Je vise seulement les nouveaux promus:ceux qui viennent de soutenir et de réussir leur thèse,et qui souhaitent s'installer ! Relisez et vous comprendrez peut-être mon point de vue . Merci et bonsoir à vous !

  • Ma mutuelle augmente de 11,00 euros par mois, ma CSG de 55,00 euros par mois ce qui fera en fin d'année une perte de pouvoir d'achat de 792,00 euros. Sans compter les autres augmentations (essence, timbre, baisse des remboursements maladie, etc). Je n'ai même pas l'espoir de récupérer la baisse des impôts locaux!

    Je suis très actif dans le bénévolat, mais cette année je privilégierais mes petits enfants au détriment des restos du cœur ou toutes autres associations.

    Merci M. Macron pour toutes ces associations !

  • En bref 3600 emplois qui dégages des usagers qui se heurterons à des portes de plus en plus fermées , des démarches de plus en plus compliqués pour les malades par des procédures électroniques aux quelles nombre de gens ne sont pas habitués voir même totalement étrangers, le non remboursement ou le plafonnement des remboursement qui sous prétexte de limiter la sur facturation, va en fait limité l'axé aux soins des plus démunis une foi encore. Encore un superbe cadeaux au privé et aux actionnaires des assurances prétendues mutualistes mais en fait appartenant aux banquiers.

  • Alors là, j'ai noté ....moins de dépassement d'honoraires....je demande à voir parce que c'est le paramètre le plus important dans un budget moyen, pour ceux qui sont obligés de payer l'intégralité d'une Mutuelle.
    Néanmoins, ce n'est pas sûr que les professionnels de santé le veuillent et adoptent cette décision.

  • plus j'avance dans la vie et plus j'ai les boules...