Assassinat de Samuel Paty : une statue à son effigie érigée à Conflans-Sainte-Honorine

Assassinat de Samuel Paty : une statue à son effigie érigée à Conflans-Sainte-Honorine
Le portrait de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine le 3 novembre 2020.

publié le jeudi 15 avril 2021 à 09h58

La famille de Samuel Paty vient de donner son accord à l'érection d'une stèle en hommage à ce professeur assassiné devant son collège de Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre dernier. 

Il s'agira d'une sculpture en bronze représentant le buste de Samuel Paty. Selon une information du Parisien, confirmée par Franceinfo, une statue sera érigée en hommage au professeur d'histoire-géographie, décapité en pleine rue, le 16 octobre dernier, devant son collège du Bois-d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).




La statue devrait être érigée "sur le fronton du collège de Samuel Paty, juste au-dessus de l'entrée principale", précise Le Parisien.

Le conseil d'administration de l'établissement vient de voter la décision. La famille de Samuel Paty a également donné son accord à la pose de cette stèle en hommage à leur proche.


C'est la sculptrice française Nacéra Kainou, diplômée de l'école des Beaux-Arts de Besançon (Doubs) et de The Art Student's League of New York (Etats-Unis), qui réalisera cette œuvre. "L'idée a été lancée il y a plusieurs mois, mais nous attendions l'aval de la famille", explique l'artiste à Franceinfo. "Maintenant je vais discuter avec la famille de Samuel Paty, consulter des images, de la documentation à son sujet pour vraiment m'imprégner de sa personnalité", poursuit celle qui se déclare "très fière d'avoir été choisie pour rendre hommage à cet homme, Samuel Paty, qui semblait très attaché aux valeurs de la République et à la laïcité, comme je peux l'être."

Selon Le Parisien, la réalisation du buste devrait nécessiter cinq à six mois de travail pour une possible inauguration le 16 octobre 2021, date anniversaire de l'assassinat du professeur. Au collège du Bois-d'Aulne, le souvenir de l'enseignant assassiné reste très présent. Le 23 mars dernier, la direction a maintenu la "Journée médiévale" lancée il y a trois ans par Samuel Paty. Des élèves ont notamment déroulé un long parchemin d'hommages dans la cour.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.