Assassinat de Samuel Paty : le terroriste aurait payé des élèves en échange d'informations

Assassinat de Samuel Paty : le terroriste aurait payé des élèves en échange d'informations©Panoramic

, publié le lundi 19 octobre 2020 à 08h48

Le meurtrier de Samuel Paty aurait donné plusieurs centaines d'euros à des élèves afin d'identifier le professeur, révèle Le Monde.

Nouvelle révélation dans l'assassinat de Samuel Paty. D'après Le Monde, l'homme qui a décapité le professeur d'histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), aurait payé des élèves en échange d'informations lui permettant d'identifier sa victime.

Muni de plusieurs centaines d'euros, Abdouallakh Anzorov a ainsi abordé des collégiens devant l'établissement. BFMTV rapporte également que l'homme a contacté le père de famille ayant mis en cause Samuel Paty dans une vidéo mais aussi le militant Abdelhakim Sefrioui. Il cherchait à en savoir plus sur ce qui avait pu se passer dans la classe au moment du cours qui a fait polémique. La chaîne d'information avoue ne pas encore savoir si ces deux hommes ont donné suite aux demandes d'Abdouallakh Anzorov.



D'après Le Monde, la somme a ensuite circulé de mains en mains. Un élève de 15 ans a été placé en garde à vue pour cette raison. Comme le précisent nos confrères, rien ne permet de savoir, à ce jour, si le garçon qui a permis au terroriste d'identifier Samuel Paty était au courant des intentions de l'assassin.

11 personnes toujours en garde à vue

À ce stade, les enquêteurs ont également une autre hypothèse pour expliquer comment Abdouallakh Anzorov, originaire d'Évreux à près de 100 km du collège où enseignait Samuel Paty, a réussi à identifier sa cible : la prise de renseignement bien en amont de son acte. Cette solution impliquerait d'éventuelles complicités. Lundi 19 octobre, trois jours après le drame, onze personnes étaient toujours en garde à vue pour tenter de faire la lumière sur cet attentat.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.