Armes chimiques en Syrie: les Etats-Unis "embrouillent" les enquêtes, selon le Kremlin

Chargement en cours
 Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian s'exprime lors d'une réunion de 24 pays contre les armes chimiques, le 23 janvier 2018 à Paris

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian s'exprime lors d'une réunion de 24 pays contre les armes chimiques, le 23 janvier 2018 à Paris

1/3
© AFP, JACQUES DEMARTHON

AFP, publié le mercredi 24 janvier 2018 à 11h05

Le Kremlin a accusé mercredi les Etats-Unis d'"embrouiller" les enquêtes concernant l'utilisation d'armes chimiques en Syrie après que Washington a désigné la Russie comme responsable d'une telle attaque.

Mardi, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a estimé que la Russie "porte, en dernier ressort, la responsabilité pour les victimes de la Ghouta orientale", où 21 personnes, notamment des enfants, sont morts lundi de suffocation, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

"Nous sommes en désaccord catégoriquement avec l'approche américaine, qui de facto a embrouillé l'enquête sur les cas précédents" d'attaques chimiques, a rétorqué mercredi lors d'un point-presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

La veille, l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia avait déjà qualifié les propos de M. Tillerson d'accusations "à l'emporte-pièces".

Le secrétaire d'Etat était à Paris pour lancer avec une trentaine de pays une initiative visant à poursuivre les responsables d'attaques chimiques en Syrie.

Cette réunion débutait alors que le régime de Bachar al-Assad était accusé d'avoir perpétré une attaque chimique meurtrière contre une enclave rebelle de la Ghouta orientale, à l'est de Damas.

Lors d'une réunion du Conseil de sécurité organisée mardi au pied levé à la demande de Moscou, M. Nebenzia a estimé qu'il était "étrange" que des informations "non confirmées" sur cette nouvelle attaque présumée sortent juste avant la réunion de Paris.

La Russie, alliée du régime syrien, a exigé lors de cette session la création d'un "nouvel organe international d'enquête" sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie afin de remplacer les experts internationaux actuels du groupe JIM, dont le mandat n'a pas été renouvelé en raison de vetos russes.

Moscou a fait circuler un projet de résolution préconisant la création de ce nouveau mécanisme qui, contrairement aux experts du JIM dont Moscou a contesté pendant des mois la légitimité, serait "vraiment impartial, indépendant, professionnel et crédible".

Ces vifs échanges interviennent alors qu'un nouveau cycle de négociations pour la paix doit se tenir les 25 et 26 janvier à Vienne sous l'égide de l'ONU, juste avant que la Russie ne réunisse un Congrès de dialogue intersyrien le 30 janvier à Sotchi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
100 commentaires - Armes chimiques en Syrie: les Etats-Unis "embrouillent" les enquêtes, selon le Kremlin
  • Quelques nouvelles, pas trafiquées par la fepe: Nous avons fait une pièce de théâtre filmée par une chaîne turque sur une attaque chimique pour en accuser l’armée arabe syrienne” d'après Walid Hendi, terroriste arrêté par l'armée syrienne.Imad Abdel Jawad a fait noter que les terroristes disposent d’agents chimiques à Alep.Alep / Le terroriste a avoué avoir participé à la fabrication des films et des images élaborés par une chaîne de télévision turque pendant son travail avec les soi-disant “Casques blancs” sur des attaques à une arme chimique dans des quartiers à Alep pour en accuser l’armée arabe syrienne.
    Il a d'autre part déclaré que les terroristes disposaient d'agents chimiques à Alep.
    Oui, mais ça, c'est pas recevable: ça ne vient pas de l'osdh, même si des personnes sont nommément citées...

  • Pas de pot pour Tillerson,
    l'armée syrienne tint à la disposition de l'ONU, qui tourne la tête, les armes chimiques prises aux "rebelles".
    Elles sont de fabrications américaine et britannique. On comprend mieux le refus de l'ONU d'aller sur place ! !
    Diplomatie américaine: insultes, ultimatums,mensonges éhontés, diffamation, faux et usage de faux, paranoia, aigue,. . . .etc

  • Toujours aussi crédibles, ces Américains
    Pendant qu'ils y sont, ils peuvent nous refaire le coup des petites fioles brandies à l'ONU ...
    Et dire que les européens les suivent comme des petits toutous, c'est consternant !

  • tout est bon pour éliminer les terroristes

  • Et si on parlait aussi de l'interdiction de JO pour les patineurs Russes sous prétexte de dopage ?? Une honte !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]