Après les "gilets jaunes", les "gyros bleus", place aux "stylos rouges"

Après les "gilets jaunes", les "gyros bleus", place aux "stylos rouges"©Panoramic

, publié le vendredi 28 décembre 2018 à 09h55

À l'instar des "gilets jaunes", des professeurs en colère ont lancé mi-décembre sur Facebook le mouvement des "stylos rouges", rapporte Franceinfo.

Après les "gilets jaunes" et les "gyros bleus" (forces de l'ordre, ndlr), voilà maintenant "les stylos rouges". Mi-décembre, plusieurs enseignants ont décidé de créer un groupe Facebook baptisé "Les stylos rouges en colère", repéré par Franceinfo.

Ce 28 décembre, près de 25 000 personnes avaient déjà adhéré à leur cause. Parmi leurs revendications : la revalorisation de leur métier, l'amélioration des conditions d'apprentissage des élèves, ou encore faire "reconnaître la qualité de leur fonction et leur travail".



Par ailleurs, ces enseignants demandent le dégel du point d'indice, une augmentation des salaires ainsi que de meilleures conditions de travail avec plus de professeurs et moins d'élèves par classe. "Pour l'instant, nous listons nos revendications et nous allons nous mettre d'accord sur les événements à mettre en place par département, parce que toute la France est concernée par ce mouvement", a indiqué à la Voix du Nord Grégory Benjamin. Ce professeur de collège regrette que l'État ne se soit pas préoccupé des enseignants. "Nous avons constaté que les 'gilets jaunes' ont réussi à obtenir quelques avancées, même si ce ne sont que des miettes. Mais aucune des décisions du gouvernement ne concerne les enseignants. Pourtant, nous subissons aussi les augmentations des taxes, de l'électricité, et autres", insiste-t-il.

À l'instar des "gilets jaunes" (qui ont obtenu des mesures), et des "gyros bleus" (qui ont été reçus place Beauvau), les "stylos rouges" ont bien l'intention de se faire entendre. "Il est temps que l'État prenne soin de ses enseignants aussi !", peut-on ainsi lire sur la page Facebook du mouvement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.