Après les attaques terroristes dans l'Aude, le sort des fichés S agite la classe politique

Après les attaques terroristes dans l'Aude, le sort des fichés S agite la classe politique©MAXPPP

franceinfo, publié le mardi 27 mars 2018 à 12h29

Laurent Wauquiez (les Républicains) demande ce lundi le retour de l'état d'urgence et réclame aussi la rétention administrative de fichés S "les plus dangereux et l'expulsion de ceux qui ne sont pas Français". Un discours qui rend la différence de plus en plus ténue entre la droite et l'extrême droite sur le sujet.

Renforcer le renseignement

Le traitement des fichés S n'est pas la seule priorité pour la sénatrice UDI de l'Orne Nathalie Goulet. Elle a présidé la commission d'enquête sur les moyens de lutte contre les réseaux jihadistes en France et en Europe. Elle demande davantage de moyens pour le renseignement. Pour la majorité, le débat sur l'état d'urgence n'a pas lieu d'être puisque les principales dispositions ont été pérennisées dans la nouvelle loi…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Après les attaques terroristes dans l'Aude, le sort des fichés S agite la classe politique
  • Wauquiez sent que le printemps social sera chaud, il espère museler les manifs avec l'état d'urgence.

  • C'est bien la moindre des choses que "ça" agite, ........ pour l'instant, comme à chaque fois, on a fait "ce qu'il fallait faire", ....... c'est affligeant ........

  • que tout ce monde de la politique se mette au travail, le laxisme ça suffit ! qu'ils prennent enfin les mesures indispensables à la sécurité des Français !

    avatar
    herve75  (privé) -

    Vous êtes d'une naïveté totale, seuls une collaboration mondiale et le non soutien a des régimes comme la Syrie lutteront efficacement contre le terrorisme!

    herve75 : et tous ceux qui sont sur notre sol il faut les laisser faire, il faut surtout pas essayer de diminuer les risques même si le risque zéro n'existe pas ? le gouvernement pour diminuer le nombre de morts sur les routes baisse la vitesse dans le même ordre d'idée il pourrait faire diminuer le nombre de radicalisés en expulsant ceux qui n'ont rien à faire chez nous ça soulagerait les services qui ont beaucoup trop de monde à surveiller ! c'est pas la collaboration mondiale qui va faire le ménage dans nos quartiers !

  • Vous étiez où, Monsieur, lors du vote du scrutin N°1231, en deuxième séance du 9 février 2016, concernant la déchéance de nationalité ? Absent comme 130 autres de votre groupe.

  • Il a entièrement raison, il faut que notre gouvernement soit plus dur avec ces délinquants, ces criminels potentiels. Il faut effectivement expulser les étrangers fichés S ainsi que les binationaux. Ne sommes nous pas en guerre ?