Après le confinement, les observations de serpents se multiplient dans les jardins

Après le confinement, les observations de serpents se multiplient dans les jardins
Une couleuvre (illustration)

, publié le dimanche 31 mai 2020 à 10h55

Les reptiles ont profité des longues semaines de tranquillité pour prendre leurs aises dans la nature.

Conséquence positive du confinement imposé pendant près de deux mois en France, la faune a bénéficié d'une période inédite de quiétude pour reprendre ses droits dans une nature désertée par l'être humain.

Dans les Landes, les populations de serpents ont ainsi gagné les jardins, entraînant une recrudescence des confrontations entre humains et reptiles, rapporte ainsi France Bleu, dimanche 31 mai. La radio rapporte ainsi que le nombre d'appels sur la ligne SOS Serpents a augmenté de manière significative.



"Avec le confinement, les gens étaient plus souvent chez eux. Ils ont eu plus de temps pour observer la nature, pour bricoler ou encore pour jardiner. dans ce cadre, ils ont été plus confrontés à des espèces qui sont déjà là", témoigne ainsi un membre de l'association Cistude Nature pour France Bleu Gascogne.



Selon l'association, la plupart des serpents rencontrés sont des couleuvres inoffensives.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.