Après la fusillade de Pittsburgh, Castaner demande un renforcement de la sécurité autour des synagogues

Après la fusillade de Pittsburgh, Castaner demande un renforcement de la sécurité autour des synagogues
Christophe Castaner en visite dans un commissariat de Champigny-sur-Marne, le 21 octobre

publié le dimanche 28 octobre 2018 à 09h50

Au soir de la fusillade qui a fait au moins 11 morts aux États-Unis dans une synagogue, le ministre français de l'Intérieur a appelé les préfets à "renforcer la vigilance" en France, autour des lieux de culte juifs.

"Je viens de demander aux préfets de renforcer dès demain (dimanche) la vigilance autour des synagogues et des événements programmés ce week-end", a écrit Christophe Castaner samedi 27 octobre sur Twitter. Quelques heures plus tôt, une tuerie était perpétrée à Pittsburgh, en Pennsylvanie, où un homme a ouvert le feu sur des fidèles réunis pour fêter une naissance.

Onze personnes ont été tuées et six autres blessées. Il s'agit de l'attaque antisémite la plus meurtrière jamais perpétrée aux États-Unis.



"L'antisémitisme tue. L'antisémitisme n'a pas de frontières. L'attaque abjecte de Pittsburgh en est la preuve tragique. En Pennsylvanie, comme dans notre pays, restons unis contre la haine", a poursuivi Christophe Castaner sur Twitter.



À Pittsburgh, le tireur, un homme de 46 ans, a été arrêté par la police. Durant l'attaque, il aurait crié "Tous les juifs doivent mourir". Il sera poursuivi pour crime antisémite et risque la peine de mort, a déclaré le ministre américain de la Justice, Jeff Sessions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.